Apple a vendu 600 000 HomePod au 1er trimestre 2018 par Rodolphe Degandt – Date de la dernière modification: 22 mai 2018

Apple a vendu 600 000 HomePod au 1er trimestre 2018

Apple a vendu environ 600 000 haut-parleurs connectés HomePod au cours du premier trimestre 2018, selon de nouvelles estimations de Strategy Analytics. Les ventes d’Apple lui ont permis de conquérir 6 % du marché mondial des enceintes intelligentes, loin derrière Amazon et Google.

Chiffres clés 2018 objets connectés et enceintes vocales

Selon une étude de Metova, 90 % des consommateurs américains possèdent maintenant un objet connecté intelligent dans leur logement (domotique). Cela montre que l’IoT est bien et réellement adopté en masse dans l’espace consommateur.

  • Plus de 90 % des personnes interrogées ont fait l’achat d’un appareil domestique connecté.
  • Près de 70% ont déjà un système à commande vocale comme Amazon Alexa ou Google Home.
  • 58% des personnes qui possèdent un appareil domestique connecté s’inquiètent de l’impact que cela peut avoir sur leur vie privée.
  • 74% des répondants pensent que les appareils domestiques connectés sont la vague de l’avenir.
  • Plus de 30 % de ceux qui n’ont pas d’appareil domestique connecté prévoient faire un achat dans l’année.

étude-enceinte-vocale-taux-equipement

 

Amazon et Google se partagent le marché nord-américain

De son côté, Amazon a expédié environ 4 millions d’Amazon Écho au cours du trimestre, pour une part de marché de 43,6 %, tandis que Google a expédié environ 2,4 millions Google Home pour une part de marché de 26,5 %. Sur le marché chinois, les ventes sont aussi en plein essor. Ainsi, Alibaba a également devancé Apple avec 700 000 ventes, tandis que Xiaomi a commercialisé plus de 200 000 appareils.

Apple a donc un long chemin à parcourir pour rattraper Google et Amazon, qui ont tous deux connu une énorme croissance des expéditions au cours de l’année écoulée. Les expéditions d’Amazon ont augmenté de deux millions par rapport au premier trimestre 2017, tandis que celles de Google ont augmenté de 2,1 millions.

Apple a vendu 600 000 HomePod au 1er trimestre 2018

La part de marché d’Amazon a chuté d’année en année avec l’arrivée des concurrents, mais les ventes brutes ont doublé en une année ! Amazon continue d’être le premier vendeur de haut-parleurs intelligents dans le monde, et de loin. De plus, la sortie imminente d’Amazon Écho sur les marchés européens devrait relancer la compétition.

Alibaba et Xiaomi leaders en chine

David Watkins, Directeur de Strategy Analytics a commenté qu’Amazon et Google ont représenté une part dominante de 70 % des ventes mondiales de haut-parleurs intelligents au T1 2018 bien que leur part combinée ait chuté de 84 % au T4 2017 et de 94 % au trimestre précédent. Cela s’explique en partie par la forte croissance du marché chinois des haut-parleurs intelligents, où Amazon et Google sont actuellement absents. Alibaba et Xiaomi sont en tête en Chine et leur force sur le seul marché intérieur s’avère suffisante pour les propulser dans le top cinq mondial ».

 

Apple et son HomePod : déjà 4ème au rang mondial

Au total, on estime que 9,2 millions d’enceintes intelligentes ont été vendues au cours du premier trimestre 2018.  Apple est, à l’heure actuelle, la quatrième marque de haut-parleurs intelligents au monde avec le HomePod. Mais le niveau actuel des ventes d’Apple n’ont pas encore d’impact sur les principaux acteurs  que sont Google et Amazon.

Une gamme plus mature et plus large à la concurrence

Amazon en 2015 a été le premier à croire au marché des enceintes connectées intelligentes, suivi fin 2016 par Google. Ainsi, ils bénéficient déjà d’une présence historique et de fortes communautés d’utilisateurs et de développeurs.

Les deux marques ont aussi développé une gamme des haut-parleurs à des prix variés et des partenariats avec d’autres fabricants en laissant leurs systèmes Assistant et Alexa ouverts. Cette diversification a permis lors des fêtes de fin d’année 2017 de réaliser des ventes exceptionnelles aux États-Unis grâce à leurs 2 produits d’entrée de gamme (mais efficace) l’Amazon Echo Dot et le Google Home Mini à moins de 50 €.

marché des enceintes intelligentes vocales connectées HomePod Google Home Amazon Alexa

La stratégie et les atouts d’Apple et son HomePod

De son côté, Apple ne propose que son HomePod au prix de 349 $. La stratégie d’Apple est de se concentrer sur la qualité audio avec l’espoir que les consommateurs seraient prêts à payer plus cher pour un appareil ayant un son supérieur.

Mais l’étiquette de prix plus élevé, un ensemble de fonctions retardé et le manque de support natif pour les services musicaux comme Spotify ont probablement entravé les ventes d’Apple. Pour l’instant le système de reconnaissance vocale Siri embarqué dans le HomePod est le moins bon, derrière l’excellent Google Assistant et le très correct Alexa d’Amazon.

Personnellement, je continue de croire au super pouvoir de la marque à la pomme et sa faculté de vendre ses produits aux fans de son enseigne. Le prix n’est pas toujours un frein à l’achat, mais plutôt un élément de différenciation.

À noter qu’Apple est toujours avantagé avec son univers plutôt fermé et la force de la simplicité d’utilisation de l’ensemble de ses produits compatibles.

Le HomePod est encore nouveau et Apple vient d’entrer sur le marché des haut-parleurs intelligents, de sorte que les améliorations et les changements apportés aux futurs produits pourraient changer radicalement sa position et présenter une réelle concurrence pour Amazon et Google.

Déjà plusieurs rumeurs autour d’un modèle HomePod vendu moins de 200 € sous la marque Beast (rachetée par Apple en 2014 pour 3 milliards de dollars).

Apple a vendu 600 000 HomePod au 1er trimestre 2018 was last modified: by