Apple retarde la sortie d’HomePod: stratégie ou contrainte ? par Rodolphe Degandt

Apple retarde la sortie d’HomePod : stratégie ou contrainte ?

Apple a reporté la sortie de son enceinte intelligente HomePod à début 2018 pour les États-Unis, le Royaume-Uni et l’Australie. Un porte-parole d’Apple a déclaré : « Nous sommes impatients que les gens découvrent le HomePod, la révolutionnaire enceinte connectée sans fil d’Apple pour la maison. Mais nous avons besoin d’un peu plus de temps avant qu’elle soit prête pour nos clients ».

Le HomePod garde de très bonnes caractéristiques techniques pour un prix de 399 $.

L’Apple HomePod devait initialement être commercialisé pour la période des fêtes de fin d’année. Il aurait fait un superbe cadeau de Noël Hightech. Positionné sur le haut de gamme en qualité audio et moins sur celui des assistants personnels, le HomePod espérait gagner un secteur encore vierge.

Mais voilà, Google, déjà présent avec Google Home et Google Mini, a annoncé le lancement de sa prochaine enceinte la Google Home Max (lire l’avis). Hélas pour Apple, la Maxi enceinte acoustique est également sur ce secteur du son HiFi. Pire, le prix demandé par Google est supérieur à celui du modèle d’Apple !

De même, Sonos, réputé pour la qualité de ses systèmes audio va lancer sa Sonos One au prix de 229 $. La One utilise la reconnaissance vocale d’Amazon Alexa, actuellement le leader mondial des enceintes vocales.

infographie dates enceintes vocales intelligentes-vocales

Stratégie d’Apple sur le marché des enceintes connectées

Ainsi les stratèges de la marque à la pomme doivent-ils repositionner leur produit ou trouver de nouveaux services pour se différencier. Le HomePod utilise la technologie Siri pour la reconnaissance vocale intelligente et sera compatible avec les objets domotiques Apple HomeKit, Apple TV et Apple Musique. Mais on ne sait pas quelles autres applications innovantes pourraient apparaitre lors de la sortie.

Si Apple n’a pas clairement expliqué la cause de ce décalage de date, et accepte de perdre le meilleur moment de l’année pour vendre son enceinte intelligente, c’est qu’il doit y avoir une bonne raison. Ce qui est certain est l’importance des enjeux pour les GAFA sur marché en pleine explosion.

Néanmoins Apple ne craint pas grand chose face à Google ou Amazon, en effet ses clients sont très captifs. Un nouveau produit dans l’univers Apple sera acheté par les utilisateurs habituels d’Apple. Ils ne sont pas à ce point impatients, qu’ils achèterons une Google Home Max. Mais peut être pourraient-ils être tenté par un Google Home Mini pour teste ?

Mais rappelons-nous qu’en 2016, Apple avait déjà adopté la même technique du « il nous faut un peu plus de temps pour faire un super produit incroyablement révolutionnaire » avant de lancer son AirPods. Ce retard n’avait pas pénalisé les ventes. Bien au contraire, les stocks d’AirPods avaient du mal à satisfaire les ventes plusieurs mois durant. Aujourd’hui encore, les avis sur ces écouteurs sont très positifs malgré de nouveaux concurrents comme les Pixel Buds de Google (qui ont un gros problème de connectivité). Alors, si Apple retarde la sortie d’HomePod, est-il en train de reculer pour mieux sauter ?

Apple retarde la sortie d’HomePod : stratégie ou contrainte ? was last modified: by
Apple retarde la sortie d’HomePod : stratégie ou contrainte ?
Note 4.3 Votes 7

Laisser un commentaire