Convectair lance Connectair la plateforme connectée pour piloter le chauffage électrique par Rodolphe Degandt

Convectair lance Connectair : le chauffage électrique connecté

La nouvelle plateforme connectée Connectair est le fruit d’une collaboration entre la filiale canadienne du groupe français Muller (le spécialiste du chauffage électrique). Ainsi, Convectair, leader du chauffage électrique au Canada, a présenté le 2 octobre dernier sa solution pour répondre à la croissance du marché des objets connectés. Le lancement a eu lieu à la Maison des Arts de Laval au Québec, en compagnie de clients, de partenaires distributeurs, les partenaires français, des experts de l’électricité et les développeurs.

Cette solution pour le contrôle de tous les environnements résidentiels est le fruit d’une collaboration entre Centre de Convectair d’Expertise et de formation et de 2KLIC, une entreprise spécialisée dans les objets connectés (IoT)

Connectair utilise le protocole ouvert Z Wave Plus

Bernard Pitre, Président de Convectair, a précise que Connectair utilisé le protocole Z-Wave Plus. Un écosystème ouvert pour les objets connectés bien connus qui permet d’interfacer l’ensemble des objets présents dans un logement et de créer des scénarios.

Convectair lance Connectair z wave plus

Le Z-Wave est un protocole de communication sans fil qui utilise les radios fréquences (RF). Il permet à des composants électroniques Z-Wave de communiquer ensemble pour échanger des informations. Ces données peuvent être des informations (relevé de température), des ordres ou des statuts (allumé, éteint). Depuis 2013, la technologie Z-Wave a évolué vers le Z Wave Plus (à l’origine nommée Next Gen). Cette technologie améliore la portée des signaux RF et la capacité de stockage de données des puces. Aujourd’hui le protocole Z Wave Plus semble le plus pertinent pour les applications domotiques, alors que le ZigBee est plus exploité par le secteur industriel.

Les fabricants de radiateurs électriques et l’IOT

L’IoT connaît une croissance exponentielle sur le marché du logement. Les objets connectés pour le résidentiel, également connus sous le nom générique de domotique, comprennent les systèmes d’alarme, l’éclairage, la gestion du chauffage, l’audio (et les enceintes communicantes comme Google Home ou Amazon Écho), la vidéo, la télévision, les objets pour la santé et les appareils électroménagers.

Dans ce marché au enjeux économiques important, l’éclairage connecté a déjà ses adeptes, suivi par la régulation de chauffage avec les grands noms des thermostats connectés comme Netatmo ou Nest. Le groupe français Muller, au travers sa filiale canadienne Convectair, mais avec le GIFAM (Organisation des fabricants d’appareils électroménagers et de thermique électrique), comptent bien pendre leur place.

La bonne nouvelle pour nous est que les Canadiens sont de très bons testeurs de système de chauffage efficace. Car ils aiment avoir chaud lors de leurs hivers rigoureux, ils chauffent leurs maisons à plus de 23 °C. Là ou un Français est plutôt à 19-20 °C.
Alors Monsieur Eric Baudry, à quand cette solution pour les 38 % de Français chauffés à l’électricité ? Et aura-t-on aussi une solution française compatible HomePod ou Google Home ?

Convectair lance Connectair : le chauffage électrique connecté was last modified: by