Sélectionner une page

BenQ Screenbar Plus test de l’éclairage connecté pour ordinateur

BenQ Screenbar Plus test de l’éclairage connecté pour ordinateur

BenQ Screenbar Plus test, avis et prix de cette ingénieuse lampe LED réglable à fixer directement sur l’écran de votre ordinateur.

BenQ Screenbar Plus test de l’éclairage connecté pour ordinateur

Prix : de 104 € à 135 € | BenQ (Taïwan – fondé en 2001, précédèrent dans le groupe ACER depuis 1984)

De par mes métiers, je passe 80 % de mon temps devant un écran d’ordinateur fixe ou portable. Le plus souvent à mon bureau sur mon portable 17″ (les photos du test). J’ai la chance d’être dans une pièce naturellement très lumineuse. Mais passé les 3 mois d’été, j’ajoute souvent l’éclairage de mes spots encastrés dans le plafonnier ou même ma petite lampe de bureau.

BenQ que je connaissais pour ses vidéoprojecteurs m’a contacté pour me proposer de tester son système d’éclairage Screenbar Plus. J’ai accepté par curiosité, car je ne voyais pas bien l’intérêt de ce produit.

Il s’agit d’un tube LED à poser sur le haut de votre écran d’ordinateur. L’objectif est d’améliorer l’éclairage de votre zone de travail et de réduire la fatigue visuelle. Cela sans avoir besoin d’allumer d’autres sources de lumière.

Design de la lampe BenQ Screenbar Plus

Ce modèle de screenbar est le haut de gamme de cette catégorie. L’impression immédiate en ouvrant la boîte livrée en 2 jours par Amazon est excellente. Le paquet comprend en réalité 3 éléments :

  • Le tube LED
  • Le câble d’alimentation et le boîtier de commande
  • Le système de fixation

BenQ Screenbar Plus unboxing

Le tube LED

Le tube LED est très élégant avec sa réalisation en aluminium anodisé sablé. Une fois placé dans le clip de fixation et le câble d’alimentation branché, il est possible de faire varier manuellement l’orientation de 20 degrés. Ainsi, vous pouvez augmenter ou réduire la profondeur de la zone à éclairer.

Sa largeur totale est de 45 cm, il s’adapte parfaitement sur des moniteurs de 13, 15, 17 ou même 20 pouces.

Un système de fixation breveté

La pince BenQ a été spécialement conçue pour le ScreenBar Plus. Il utilise un ingénieux système de balancier en aluminium qui permet de poser simplement sans vis ou autre adhésif. La partie dans laquelle on clipse la lampe est réalisée en PC/ABS.

Un concept assez proche de celui que l’on trouve sur les Webcams. Sa conception permet ainsi de le placer sur des moniteurs d’épaisseur très variable allant jusqu’à 3 cm. Une fois en position, la BenQ Screenbar Plus ne cache pas du tout la caméra intégrée dans la dalle.

Je le trouve cependant assez lourd et volumineux, ce qui avec le bloc de commande représente un encombrement et une charge supplémentaires pour l’emmener avec votre ordinateur portable.

Le câble d’alimentation vient se brancher facilement dans le passage qui lui est dédié.

Alimentation sur port USB

L’alimentation se fait par USB. Un vrai atout qui évite d’avoir un adaptateur à brancher et permet d’utiliser l’éclairage même en situation de mobilité. Il suffit de le brancher sur un port libre de votre Mac ou PC.

Personnellement, j’ai un hub derrière mon PC ce qui me permet de conserver mes ports PC libres. Le câble d’alimentation mesure 1,4 mètre, ce qui permet aussi de le connecter à une base PC fixe placée sous le bureau.

Le câble se sépare à mi-chemin en deux, l’une des parties vient donc alimenter la lampe et l’autre sert pour le boîtier de commande.

Boîtier de commande

Le ScreenBar Plus ajoute ce boîtier de contrôle par rapport au modèle de base. Réalisé en aluminium sculpté, il est légèrement incliné vers vous pour faciliter l’accès aux commandes. Il est aussi équipé de petits voyants pour savoir quelle fonction est activée.

Il nécessite quelques explications, car il offre de nombreux réglages que je n’ai pas trouvé totalement intuitifs.

  • Un bouton permet de choisir la luminosité ou la température de la lumière. Au centre, en bas la LED s’allume pour vous indiquer quel mode de réglage est sélectionné.
  • L’autre bouton active le mode automatique. Il utilise le capteur de lumière pour ajuster automatiquement la ScreenBar Plus en fonction de la lumière ambiante. Par défaut elle se mettra sur une luminosité de 500 lux. Mais, si la pièce est sous-éclairée (moins de 50 lux), la lampe baisse automatiquement à 300 lux, pour réduire la gêne causée par un fort contraste.
  • Vous utilisez ensuite la molette pour régler la puissance de la luminosité ou de la couleur.
  • En appuyant sur la molette vous allumez/éteignez la lampe.

Commandes BenQ Sceenbas Plus notice d'utilisation

À noter, un autre petit détail pratique, quand vous éteignez puis rallumez la lumière, vos réglages précédents sont conservés.

Caractéristique de la BenQ Screenbar Plus

  • Température des LED de 2700K à 6500K (norme chromatique ANSI).
  • Luminosité jusqu’à 500 lux.
  • Pas de scintillement ni de lumière bleue (certifié IEC/TR 62778).
  • Conception optique asymétrique pour éliminer les reflets des écrans.
  • Alimentation par USB (nécessite une source avec une sortie de 5V et 1A).
  • Zone éclairée sur le bureau de 80 cm de large pour 40 cm de profondeur (suivant l’orientation du tube sur son socle de fixation).

Résultat de l’éclairage avec un portable écran 17 pouces.

BenQ screenbar écran 17 pouces

Le BenQ ScreenBar Plus permet de régler la puissance jusqu’à 500 lux (lumen/m²). En plus, vous avez le choix parmi huit températures de couleur de 2700K chaud (jaune) à 6500K froid (blanc). L’avantage est donc de s’adapter à vos goûts personnels en termes de couleur de blanc.

température idéale lampe pour travailler

Personnellement, j’apprécie de pouvoir recréer la lumière du jour pour ne pas fausser ma perception des couleurs de mes images. J’évite pour la même raison de changer la couleur du rétroéclairage parfois intégré dans certains écrans (night shift). Par contre j’utilise souvent le mode nuit (ou sombre) qui réduit la consommation d’énergie et que je trouve plus reposant de nuit.

température idéale lampe pour travailler

Une qualité de l’éclairage efficace et sans reflet

La lampe répond aux normes IEEE PAR1789 pour la régulation du scintillement et elle est certifié IEC/TR 62778 comme étant exempt de risque de lumière bleue. En d’autres termes, les LED e n’irritent pas vos yeux par le scintillement ou une exposition supplémentaire à la lumière bleue.

L’intérêt du BenQ ScreenBar Plus est d’améliorer les conditions et la qualité d’éclairage de votre bureau. Et si d’apparence le produit ressemble à un simple tube LED, les technologies embarquées sont plutôt avancées.

Comme il est conçu pour se positionner sur le haut d’un écran, la lumière se diffuse vers le bas sur le moniteur lui-même et la zone du clavier. Mais, grâce à sa « conception optique asymétrique », la lumière ne fait aucun reflet sur l’écran.

En plus, aucun éclairage n’est projeté dans la direction de vos yeux et l’absence de lumière périphérique supprime l’effet halo en périphérie du champ de vision.

Pour comprendre la mécanique, voici schéma que je trouve explicite :

BenQ Screenbar Plus qualité éclairage

Au final, j’ai vraiment un meilleur confort visuel. Et, il me semble que j’ai les yeux moins fatigués après 4 à 5 heures d’utilisation.

Prix BenQ Screenbar Plus

En réalité BenQ propose sa Screenbar en 3 versions et donc 3 prix différents (éligible Amazon Prime) :

Concurrence et alternatives de lampe de bureau LED :

  • Ce test a été pour moi aussi l’occasion de voir que le modèle de BenQ a été depuis pas mal imité avec des produits nettement moins cher, aucune idée de leur qualité.
  • Autre alternative intérressante, la lampe de bureau LED Xiaomi 1S à 47,99 €. Elle offre également un réglage de luminosité (520 lumens) et de la température entre 2700 K et 6500 K. Elle a  aussi une connectivité Wi-Fi pour un réglage à distance ou l’intégration dans des scénarios domotiques.
  • En premier prix, la lampe LED de bureau Taotronics autour de 30 €. De 2000 à 5000 K et 530 lumens. Très simple, elle propose des préréglages 4 températures et 5 niveaux de luminosité, une alimentation sur port USB.

Résultat de l’éclairage avec et sans Screenbar Pus sur un Macbook 15 pouces :

Eclairage avec ou sans BenQ Screenbar Plus

Avis BenQ Screenbar Plus

Screenbar Plus l'éclairage LEDpour écran et moniteur
  • 9.4/10
    Design et finitions - 9.4/10
  • 8/10
    Utilisation interface - 8/10
  • 9.5/10
    Qualité d'éclairage - 9.5/10
  • 8/10
    Rapport Qualité/Prix - 8/10
8.7/10

Avis BenQ Screenbar Plus

Un produit d’excellente qualité et de belles finitions. Je pensais au départ qu’il s’agirait d’une simple lampe LED à fixer sur mon écran, mais les nombreux détails et options de réglages font que je la garde sur mon ordinateur principal. Je trouve a priori son prix élevé pour une lampe de bureau et je ne l’aurai pas acheté sans l’avoir testé. Maintenant cela dépend du temps que vous passez devant votre écran. D’après les études récentes, on y serait plus de 5 heures par jour (je dois être à 10).

Pour

  • Qualité et norme de l’éclairage LED jusqu’à 500 lux sans reflet sur l’écran
  • Réglable de la température de 2700K à 6500K
  • Gain d’espace sur le bureau par rapport à une lampe à pied
  • Autonome avec son alimentation par USB
  • Qualité des finitions et du matériel

Contre

  • Prix à relativiser en fonction de votre temps passé devant l’écran
  • Modules de réglage et de fixation assez massifs (sur le modèle plus)
  • Si clavier avec des touches brillantes, vous avez un reflet et ne voyez pas bien les lettres.

 

Inscription Newsletter

Indiquez nous votre e-mail pour ne plus rater les nouveaux articles. Votre e-mail n’est communiqué à personne d’autre !

A propos de l'auteur

Rodolphe Degandt

Conçu en plein mai 68, il en garde cet esprit de changement dans la bonne humeur. Ce digital boomer découvre l'informatique à 10 ans avec un ZX81 de 1ko ! Depuis, plus de 22 certifications obtenues pour rester connecté . Aujourd'hui, ce quincado accompagne des entreprises dans leur transformation digitale et forme des étudiants et des professionnels , toujours animé par la même passion. Avec l'arrivée des objets connectés et des enceintes vocales, (auteur du guide sur le casque VR Oculus Quest et du premier Guide Amazon Echo en français), il partage ses essais, découvertes et avis sur le blog Stylistme.com. Le seul moment où il se déconnecte totalement est lorsqu'il est sur son kayak entre Bougival et Nanterre.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous

Indiquez votre e-mail pour ne plus rater les nouveaux articles.(votre email n'est communiqué à personne d'autre)