Emailing le meilleur moment pour envoyer sa newsletter ou son email promotionnel par Rodolphe Degandt

Emailing le meilleur moment pour envoyer sa campagne ou sa newsletter

Utiliser l’emailing est un des piliers de stratégie marketing digital. Technique aboutie du marketing direct, l’email optimisé avec le marketing automation permet de cibler et de personnaliser avec précision votre meilleur canal d’outbound marketing.
Actuellement, le courriel, email ou mail est le canal avec le meilleur retour sur investissement (ROI).

En conclusion vous trouverez les différents indicateurs à suivre (encore des termes propres à l’emailing marketing).

Comparatif du ROI des différents canaux de communication :

Emailing le meilleur moment pour envoyer : l'email meilleur ROI

La performance de l’emailing repose principalement sur ses faibles coûts d’investissement et sa parfaite mesurabilité :

  • L’achat, la location ou la constitution de votre fichier d’adresses mail (liste de diffusion).
  • Le coût de l’envoi des emails (routage)  avec un logiciel d’emailing (Mailchimp, Sarbacane, Aweber, SendinBlue, Getresponse, Mailjet, Agile CRM mon chouchou…).
  • Les frais de conception d’un email responsive (votre temps pour rédiger, illustrer dans le respect de votre charte graphique et choisir le sujet de l’email).

Les chiffres clés de l’emailing B2B & B2C

  • 131 milliards d’emails expédiés en France.
  • Taux d’ouvreurs moyen : 13,30 % en B2B (professionnel) pour 18,16 %*, en B to C (particulier). 
  • Taux de cliqueurs moyen en B to B : 0,90 % contre 6,41** % en B 2 C.

L’écart important provient principalement du fait qu’en France, la législation impose pour les campagnes d’emailing en B2C d’avoir une base d’emails double Opt in. C’est-à-dire que vous ne pouvez envoyer des emails qu’aux destinataires qui ont accepté d’en recevoir. Alors qu’en B2B, c’est libre. Les fichiers clients sont donc moins qualitatifs.

  • 94 % des 47 millions d’internautes français consultent leurs messages au moins une fois par jour dont 79 % à partir d’un ordinateur.

 

Emailing le meilleur moment pour envoyer par secteur d'activité


Emailing le meilleur moment : Quel jour choisir ?

Ici tout le monde s’accorde sur les mardi et vendredi pour toucher vos prospects ou fidéliser vos clients B2B.

  • Le mardi a le taux d’ouverture le plus élevé avec un open rate de  19,9 %. Mais le jour avec le plus grand nombre d’emails reçus.
  • Le vendredi a le taux de clic (CTR) le plus élevé à 4,9 %.

 

Meilleurs jours pour envoyer un emailing ou newsletter Source : Smart Insights

Pour les campagnes d’emailing vers les particuliers, le ciblage du jeudi est à privilégier (19 % des envois réalisés par les routeurs).


La  haute saison de l’email commercial

L’hiver est la période la plus propice au taux d’ouverture. Les mois d’octobre à décembre sont les mois où le plus d’emails sont expédiés (10 % du volume annuel). Le dernier trimestre de l’année est le plus surchargé en emails, mais également celui où le taux de clic est le plus élevé. Probablement dû à l’intérêt des internautes pour les offres spéciales Noël et fêtes de fin d’année.


Emailing le meilleur moment de la journée

Les statistiques montrent que 25 % des emails sont ouverts dans l’heure suivant leur réception. De manière générale, les spécialistes de l’emailing préconisent 3 plages horaires en B2B  :

  • entre 14 h et 15 h
  • 9 h et 10 h
  • 17 h et 19 h.

Mon retour d’expérience

  • Avant 9 h, on teste surtout pour les emails B2C. En BtoB, il n’y a aura pas grand monde d’arrivée, mais votre email le classera en bonne position dans la boite de réception. Personnellement, j’ai obtenu des taux de 30 à 50 % sur cette plage horaire.  Autre avantage vous serez peu nombreux à envoyer à ce moment-là.
  • Après 18 h, vous pourrez plus facilement toucher les artisans revenus de leurs chantiers.

<h3Conclusion

Alors faut-il suivre les statistiques des grands de l’emailing et envoyer vos campagnes les mardi et vendredi entre 14 h 15 ?

A mon avis, oui ! La stratégie digitale se construit par apprentissage. C’est le meilleur moyen pour démarrer votre analyse comportementale de vos destinataires. Il est bien évidemment recommandé de pratiquer des A/B testing pour étudier d’autres options. Ainsi vous définirez le meilleur moment adapté à votre cible qui est unique.
N’oublions pas que l’emailing peut servir à augmenter votre notoriété, mais que le but est de booster votre chiffre d’affaires. Il est donc vital pour l’efficacité de votre campagne d’utiliser une landing page pertinente qui convertit vos visiteurs en prospects.


Conclusion : Les indicateurs ou KPI d’une campagne d’emailing

Pour l’emailing le meilleur moment pour votre campagne se détermine le mieux par la méthode : test + analyse + validation. Les données statistiques de cet article peuvent donc vous servir de base pour réaliser vos premiers tests.
Voici donc les différents indicateurs de performance à suivre pour analyser vos envois :

  • Taux moyen d’ouvreur : destinataires ayant ouvert en téléchargeant les images ou en cliquant dans l’emailing.
  • Le taux d’ouverture peut être supérieur, un ouvreur pouvant consulter plusieurs fois le même email.
  • Taux moyens de cliqueurs : destinataires ayant cliqué sur au moins un lien contenu dans l’emailing.
  • De la même manière le taux de clics ou CTR, sera naturellement supérieur au taux de cliqueurs.
  • Soft Bounce : message refusé temporairement. Le cas classique est que la boite mail du destinataire est saturée.
  • Hard Bounce : message rejeté, l’email n’est tout simplement pas bon (domaine ou nom invalide). L’utilisation d’un outil de vérification d’emails est à utiliser pour améliorer votre base de données.

Un outil de tracking est obligatoire pour mesurer ces datas et analyser votre audience.


Le lexique de l’email marketing

  • Clic, taux de clic et cliqueurs :  le destinataire clique dans un des liens du message (ne prend pas en compte le clic sur le lien de désabonnement).
  • Honey pot : adresse email créée spécialement pour piéger les spammers
  • Junkbox : courrier signalé comme indésirable (SPAM) par le fournisseur d’accès internet ou le web-mail du destinataire.
  • Landing page : page internet sur laquelle atterrissent vos cliqueurs.
  • Ouverture, taux d’ouverture, ouvreurs : le destinataire ouvre et charge les images du message. Souvent la cause de discussion dans les suivis statistiques. Certains taux d’ouverture sont ainsi faussés.
  • Read legnth, le temps de lecture du contenu de votre message
  • Spamfilter : email refusé par le FAI ou le serveur web-mail pour spam. Cela peut conduire à ruiner vos campagnes futures.

Sources :

  • Étude Experian 2015-2016 « Benchmark email marketing et expérience utilisateur »
  • Infographie et chiffres clés publiés en mars 2017 par le  SNCD (Syndicat National de la Communication Directe)
Emailing le meilleur moment pour envoyer sa campagne ou newsletter was last modified: by