In image advertising : nouveau format de publicité intégrée en programmatique dans des images web par Rodolphe Degandt, consultant formateur digital SEA SEO

In image advertising : des publicités dynamiques intégrées dans les photos sur internet

Après la startup israélienne Imonomy, qui a lancé ses solutions In image advertising en France dès avril 2016, voici l’offre de l’espagnol Seedtag advertising toujours pour le marché français.

Immonomy a développé en plus de la technologie In image advertising, un système d’analyse sémantique, pour déterminer le sujet d’un article afin d’y intégrer l’image enrichie d’une publicité la plus pertinente possible. Une bonne idée pour cibler des publicités en fonction du contexte textuel de navigation d’un internaute.

Une idée simple de marketing digital et fortement inspiré du format vidéo. Lorsqu’un internaute déplace sa souris sur une belle image, celle-ci déclenche l’affichage de la publicité dans l’image avec un lien dynamique vers l’offre.

L’image utilisée par le système est classiquement au format .jpg. La technologie permet d’ajouter l’intégration par du code de la publicité dynamique. Ici j’ai réalisé le montage en .gif pour vous donner un exemple du rendu final, en simulant le passage de la souris sur l’image :

  1. la photo normale apparait
  2. un bandeau bas avec le message publicitaire cliquable s’affiche
  3. En cas de clic sur l’incrustation publicitaire vous aller sur la landing page de l’annonceur.

in image advertising exemple

Un autre exemple d’in images ads avec Nocibé dans un post simulé dans le média Top santé. Et de superbes exemples sur la plateforme américaine spécialisée en in image Gumgum (très jolis, mais n’oubliez pas de revenir lire la suite de l’article…)

In-image ads, un format qui a de quoi séduire

  • Pour les annonceurs le in-image advertising est un nouveau format très agréable et créatif, qui permet de cibler en fonction du centre d’intérêt du visiteur. Avec un taux de conversion (ROI) élevé.
  • Pour les éditeurs, un moyen sympathique pour monétiser leurs publications, sans dénaturer leur site et le contenu éditorial. Et cerise sur le gâteau une solution gratuite pour ajouter des visuels dans les articles.
  • Pour les internautes, voilà un format non intrusif, assez esthétique qui ne ralentit pas la vitesse de chargement de la page.

Personnellement, voici un format publicitaire que je trouve très élégant. Il ne bloque pas votre navigation sur le web, permet de garder un beau design sur les pages et donne de l’interactivité aux images. De plus, comme il utilise des images standard au format .jpg il s’adapte à tous les devices (smartphones, tablettes, ordinateurs fixes ou portables). Finalement, je me dis que si je passe ma souris sur une image, c’est souvent pour lire la suite de la page, donc que je suis sur un sujet qui m’intéresse. Évidemment, il faut que l’annonceur soit en lien direct avec le sujet de la photographie.

Le risque de dérive publicitaire de l’in image advertising

Le In-image advertising me rappelle un format publicitaire que j’avais lancé, encore étudiant. Le radio concept consistait à réaliser des paires de spots publicitaires radios qui encadrait une mini émission thématique. L’idée était de proposer aux annonceurs de communiquer avec un « publi » reportage sur leur thématique. Pour la radio, elle gagnait des minutes d’émission sans avoir besoin de dépenser un centime (de franc !) pour la production. Aujourd’hui vous connaissez tous ce principe, très présent en télévision. Vous regardez un mini reportage sur une maison rénovée… il est sponsorisé par une marque de magasin de bricolage.
Mais où veut-il en venir… j’y viens.
Le risque 1 avec l’in-image advertising est de voir fleurir des articles illustrés, conçus par les marques elles-mêmes à seule fin promotionnelle. Hélas, dans ces cas-là, le contenu est souvent dans la soupe sans grand intérêt.

L’in-image advertising pourrait impacter légèrement le référencement naturel (SEO) en fonction ou non du bon balisage des données alt-image et de la méta description. Mes tests montrent la présence de balise alt, mais pas de description.
Dans tous les cas celle-ci sera fixée par l’annonceur et donc peu de rapport avec votre texte, Risque 2 : baisse de SEO !

Vous souhaitez mettre en place une stratégie digitale cohérente mixant SEO, SEA et SMO, profitez des formations en permanence actualisées par un consultant expert.

Une étude privée montre des performances x10 par rapport au display classique

Avec la plateforme Gumgum qui a plus de 400 millions de visiteurs ayant vu une ad image parmi un des 2 000 éditeurs premium de son réseau :

  • Les annonces GumGum obtiennent toujours un taux de visibilité de 81 %
  • Elles offrent un engagement 10 fois meilleur que les options d’affichage traditionnelles

A noter que la technologie de reconnaissance d’images en temps réel développée par GumGum permet aux marques d’identifier et d’activer les annonces visuelles les plus efficaces et de les pousser en priorité en affichage. Une sorte d’A/B intelligent automatisé sur la meilleur option. Les calculs sont faits sur la base de l’engagement (clic sur l’image).

Mon avis sur l’in image advertising

Une belle solution innovante pour vos campagnes publicitaires créatives et non intrusives. Des avantages pour les 3 acteurs d’internet : annonceurs, éditeurs et visiteurs.
Voilà une offre à intégrer dans sa stratégie marketing en complément du traditionnel SEA avec Adwords, les publicités natives, ou in-screen pour faire de la publicité sur internet autrement.

Le prix de l’in image advertising… très très variable suivant la complexité de votre campagne publicitaire, mais au moins vous serez sûr de payer pour de véritables impressions ou clics ultra cible.

Une idée serait de coupler la technologie In image advertising avec l’achat d’espace dans des newsletters. Alors Seedtag ou Imonomy et iVidence à quand une ad-image-in-newsletter ?

 

In image advertising : serait-il le meilleur format de publicité digitale ? was last modified: by
In image advertising : serait-il le meilleur format de publicité digitale ?
Note 4.8 Votes 23

Laisser un commentaire