Meta description 2018 : mes petits secrets SEO pour augmenter vos clics par Rodolphe Degandt — Date de la dernière modification: 22 Août 2018

 

Meta description 2018 : mes petits secrets SEO pour augmenter vos clics

Les rédacteurs web, les spécialistes du marketing digital et les experts en référencement naturel doivent s’adapter aux évolutions des algorithmes SEO de Google et en fonction des différents types d’écrans (ordinateur, mobile, tablette). Mais encore plus récemment, appréhender les recherches vocales avec Google Assistant, Siri ou Alexa.


C’est quoi une meta description et les meta balises

Avant d’aller dans le détail sur les bonnes pratiques 2018, voici une explication de ce qu’est une méta description.

Pour faire simple, c’est le résumé ou un extrait d’une page web que Google affiche pour une recherche spécifique (SERP). Normalement, une méta description est composée de plusieurs éléments provenant du code HTML d’une page : les métas balises.

Voici la méta description affichée par Google pour le recherche « Stylistme » :

meta description 2018 : bonnes pratiques et astuces SEO

En premier est affiché la balise Titre, puis le lien de connexion ou URL. Ensuite vient la méta description, éventuellement complétée en dessous de rich snipets.

Comme vous le constatez, Google a généré seul le bloc complet. Mais le texte de résumé qu’il propose a vraiment peu d’intérêt pour un internaute. Le texte est celui du plugin RGPD qui s’applique à toutes les pages.

Heureusement, dans la partie enrichie, il met en avant les pages les plus consultées du site, hormis la page info légale. Cette dernière ressort parce qu’un lien interne est présent en bas de toutes mes pages.

Il va donc falloir corriger tout cela. Le résultat du code HTML corrigé va être celui-ci :

meta description 2018 HTML 5

Ensuite, j’ai supprimé mon lien en pied de toutes mes pages vers mes mentions légales (conservé uniquement sur la page d’accueil) et changé la page avec l’attribut suivant : <meta name="robots" content="noindex, follow">

Et voici ce que j’obtiens dès le lendemain de ma correction du code HTML, mieux non ?

meta description 2018 optimisée pour Google

Après  avoir corrigé les liens internes sur la pages informations légales, voici enfin une version propre de ma méta description affichée par Google :

meta description 08 2018

Les pages principales sont bien affichées et le texte de présentation claire.


Pourquoi la meta description est importante et comment mesurer sa qualité

La meta description impacte légèrement votre positionnement dans les résultats de recherche, mais sa fonction première est de donner envie de cliquer sur votre résultat quand il s’affiche dans un moteur de recherche. Ainsi, une bonne balise augmentera votre CTR (Click Through Rate) ou taux de clic.

Analyser votre CTR avec la Google Search Console

Le CTR est donc votre mesure de performance de votre meta description en complément du titre et de l’URL affichée. A savoir qu’un bon CTR améliore lui votre référencement naturel ;). Plus vous êtes cliqué, plus vous êtes affichés, plus vous êtes… cliqués.

Pour connaître l’efficacité de vos extraits, l’outil gratuit Goodle Search Console est parfait. Rendez-vous sur votre compte, et allez dans le menu Trafic de recherche > Anlyse de la recherche. Puis cochez « requêtes ». Vous verrez votre CTR moyen, mais il a peu d’intérêt. Ce qui nous intéresse vraiment c’est la performance individuelle de chaque page. Pour cela, regardez en dessous du graphique la liste des pages et leurs performances. Vous découvrirez les recherches pour lesquelles vos résumés affichés sont les plus cliqués. Ça, c’est très bien. Mais à l’inverse, si vous êtes affichés avec un CTR en dessous de 5 %, cela sera dommageable pour votre référencement.

Une fois vos CTR les plus bas identifiés avec le choix « requête », changez de vue en choisissant sélectionnant « Pages ». Vous visualiserez ainsi les pages que Google affiche, mais pour lesquelles il est important de retravailler vos balises.

Voici à quoi cela ressemble pour une recherche sur le mot clé « Sonoff », mon CTR est faible pour les affichages sur ordinateur (4,03 %) et il est acceptable sur mobile grâce au format AMP (6,31 %). Mais, clairement peut mieux faire !

 

meta desciption 2018 CTR balise titre url


La bonne longueur texte d’une méta description

Google est de plus en plus imprévisible avec sa façon d’afficher les méta descriptions. Aujourd’hui, la longueur à laquelle il tronque le texte peut varier considérablement d’un résultat à l’autre. Il est cependant admis actuellement de continuer à utiliser de 135 à 160 caractères.

Parfois, le service génère automatiquement des descriptions ou les modifie. Nous voyons même des résultats de recherche (SERP) avec très peu de texte, laissant une plus grande place au contenu enrichi.

Note : une méta description de 300 caractères bien rédigée pourrait améliorer votre visibilité ainsi que les taux de clics (si Google l’affiche).


Méta description 2018, oui, mais avec des données enrichies ou rich snippets

Google peut aussi ajouter d’autres informations utiles (de son point de vue) à votre résumé et les afficher aux internautes, s’ils les détectent sur votre page.

Il s’agit notamment d’une réponse encadrée, également appelée position zéro (très utile, car elle apparait tout en haut et c’est le texte souvent lu pour les recherches vocales). Dans les rich snippets, on trouve aussi les étoiles de notation, une liste de liens vers les pages principales d’un site (importance du maillage interne), une image ou encore la date de dernière mise à jour.

Ceci n’est possible que si vous balisez votre contenu. Cela consiste à ajouter des informations supplémentaires codifiées pour Google, les fameuses rich snippets.

Note : pour les pages d’offres d’emplois, les balises sont spécifiques (lire l’article dédié).


Outils gratuits pour personnaliser une méta description

La plupart des CMS, comme WordPress permet d’ajouter et de personnaliser la méta description pour chacune de vos pages.

  • Le plugin gratuit Yoast SEO fera cela très bien. Il vérifiera pour vous automatiquement la bonne longueur des 3 éléments de base : Titre, URL et méta description. De plus, il contrôlera la récurrence de votre mot clé principal dédié à cette page web. Cette extension vous donnera également les conseils de base pour améliorer votre référencement naturel. Voici l’exemple des données SEO pour cet article Méta description 2018 :

meta desciption 2018 Yoast SEO WordPress

  • D’autres extensions gratuites (plugin) comme celui de WPSem Pugin, « WP SEO Structured Data Schema » offre beaucoup plus de possibilités pour s’adapter aux différents types de contenus (article, page, produit, service, test…).
  • Enfin, vous pouvez utiliser un plugin d’avis, pour faire apparaitre des étoiles représentant les votes de vos lecteurs sur vos articles directement dans les résultats de recherche. Ma préférence va à KK Star Ratings, tant il est simple et efficace. Un vrai Google Rich Snippets.
    Pour info, la plupart du temps les notes sur les articles sont de grand mytho ;).
  • Je peux évidemment ajouter Google Search Console pour gérer l’indexation des pages (exploration > explorer comme Google) et détecter les contenus en double ainsi que les balises manquantes (Apparence dans les résultats de recherche > données structurées).

Note : Il faudra parfois saisir manuellement ou aller corriger les informations directement dans les paramètres de votre thème (pour la page d’accueil par exemple).


Le code HTML d’une balise meta descrption

Vous pouvez saisir vous-même le code HTML de votre meta description et plus généralement de toutes les métas balises. Comme vous le voyez ci-dessous les balises utiles pour Google sont à placer entre les valises d’entête de page appelé. Ces éléments sont invisibles pour vos visiteurs, mais compréhensibles pour le moteur de recherche.

 

<html>
<head>
<title>Titre de la page : Méta description 2018 : bonnes pratiques et astuces SEO</title>
<meta name= » description » content= » le texte de votre accroche de 135 à 300 mots : Méta description 2018 : les bonnes pratiques SEO pour rédiger efficacement et améliorer votre référencement naturel, la check liste complète avant de publier et les outils gratuits pour l’optimiser »/>
</head>
</html>

Astuce : Vous pouvez consulter les balises de n’importe quelle page web très simplement.

  • Placer le curseur n’importe où sur la page à analyser.
  • Faites un clic droit.
  • Sélectionnez « code source de la page » (sur certains navigateurs « inspecter l’élément »).
  • Consultez le code HTML, et recherchez la partie contenant « <meta name= » description » »

 

meta description


Mais, Google peut changer votre méta description 2018  👀

Google est toujours en train d’améliorer son analyse des recherches sur son moteur. Ses algorithmes et la notoriété de votre site vont décider de la qualité (et de la quantité) de la description à afficher et de votre position. Mais plus surprenant, aujourd’hui, Google est capable de changer même le texte de votre méta description en fonction du texte saisie dans son moteur de recherche. S’il le fait, c’est qu’il pense que sa proposition a plus de sens que votre texte. Une source d’inspiration pour réécrire votre balise.

Voici 2 exemples d’une même page sur la position 0 proposés par Google :

meta description 2018 variation 1

meta description 2018 variation 2

Plus surprenant encore, le texte de ma balise meta description est encore différent des 2 versions affichées. Voici le texte que j’ai saisi manuellement : « Position 0 Google : comment positionner un site internet avec un extrait optimisé ? Voici 4 astuces testées et 3 critères préalables. » Mais, le mot clé est conservé. 😉 et l’accroche choisie par Google plus percutante.

On notera que les balises titre et URL, ainsi que la date de première publication, elles sont identiques et conforment à mes balises présentent dans mon code HTML.

 

Conclusion : 6 points clés pour optimiser une méta description

  1. Identifier le mot clé. Il s’agit des mots principaux saisis lors d’une recherche internet à laquelle votre page web apporte une réponse.
  2. Lisibilité et attractivité de votre texte : donner à l’internaute envie de cliquer sur ce résultat.
  3. Cohérence entre votre résumé et le contenu réel de votre page. Si vous avez un nouveau visiteur, vous ne devez pas le décevoir en lui proposant un contenu sans rapport avec votre description. Il quittera votre page immédiatement (augmentant défavorablement votre taux de rebond).
  4. Longueur de la description entre 135 et 160 caractères. Plus courte, elle ne donnera pas d’informations supplémentaires à votre titre. Et, plus longue, elle sera coupée automatiquement par le moteur de recherche (mais cette règle peut changer au fil du temps).
  5. N’utilisez jamais le même titre ou la même méta description dans 2 pages différentes de votre site. Google lui-même ne s’y retrouvera pas, et devrait privilégier tout simplement la plus ancienne.
  6. Si possible ajoutez des rich snippets pour enrichir et dynamiser votre résumé.
  7. Facilitez-vous la vie avec les outils gratuits gérant la méta description 2018.

 

Dans tous les cas, je vous conseille de connaitre (et d’appliquer) les bonnes pratiques SEO 2018 pour améliorer l’affichage de votre résumé dans les résultats de Google, tout comme les autres meta balises. N’oublions pas que l’objectif de Google et le nôtre sont identiques : orientez le visiteur vers un contenu qui lui plait. À quoi bons avoir des visiteurs s’ils s’enfuient à peine une de vos pages ouvertes. A vous donc de faire vos tests et d’adapter votre meta description 2018 en fonction de ce que Google affiche (ou pas).

 

Meta description 2018 : mes petits secrets SEO pour augmenter vos clics was last modified: by