Garmin Venu 2 et Venu 2S test de la montre connectée polyvalente et efficace

Garmin Venu 2 test

Garmin Venu 2 et 2S test complet du spécialiste des montres connectées, quasi sans faute pour un usage quotidien et suivis santé et sports.

 

Garmin Venu 2 test de la montre connectée polyvalente et efficace

Promo Venu 2 : 358 € (officiel 399 €) Garmin (USA depuis 1989)  Meilleures montres connectées

La smartwatch de Garmin est de retour pour une deuxième génération. Elle s’adresse à ceux qui recherchent les performances du suivi sportif d’une Garmin avec la sensation de légèreté d’une Apple Watch.

Certes Garmin propose déjà la Vivoactive 4 et la Garmin Lily avec à peu près les mêmes fonctionnalités, mais c’est la Garmin Venu est la seule dotée d’un bel écran AMOLED complet et un GPS intégré.

Avis Garmin Venu 2

La Garmin Venu 2 (et Venu 2S) est une superbe smartwatch axée sur la santé et le fitness, qui offre un suivi sportif, un suivi du stress, un suivi du sommeil et une autonomie impressionnante. Une fois de plus Garmin propose un produit agréable à porter et efficace.

Elle n’est pas aussi élégante qu’une Apple Watch et n’est pas une smartwatch extraordinaire. Mais pour ceux qui pratiquent une grande variété de sports, elle offre une alternative intéressante avec une semaine de batterie et une excellente recharge rapide. Et pour les utilisateurs d’Android, elle est un cran au-dessus de celles d’Amazfit et de Huawei grâce à Garmin Connect.

Les inconvénients, cependant, sont une performance de fréquence cardiaque insuffisante et un prix élevé. Les athlètes plus sérieux préféreront peut-être les montres plus avancées de la gamme Garmin.

Avantages

  • Grand écran AMOLED avec très bonne qualité de l’affichage et facilité de lecture
  • Fonctions de gestion du stress et de suivi santé nettement améliorées
  • Meilleur suivi du sommeil
  • GPS intégré 
  • Excellent suivi des sports intégrés

Points faibles

  • La réactivité de l’écran au levé poignet est perfectible
  • La précision de la fréquence cardiaque n’est pas améliorée
  • Prix officiel élevé, à surveiller en promotion sous la barre des 300 €.
Une des meilleures montres connectées
  • Rapport Qualité/Prix
4.7

 

Design de la Garmin Venu 2

Le Venu 2 est désormais disponible en deux tailles de cadran en 45 mm et 40 mm. Et bonne nouvelle, contrairement à l’Apple Watch, les deux tailles sont vendues au même prix.

Choix Garmin Venu 2 et Venu 2S

Le boîtier rond lui donne un style très classique. Mais surtout il embarque un bel écran AMOLED, d’une résolution de 416 x 416 pixels (45 mm) et la Venu 2S a une résolution de 360 x 360 pixels. L’affichage est net et facile à lire, même si le système d’exploitation n’offre rien de particulièrement intéressant sur le plan visuel.

  • Garmin Venu 2 boîtiers de 4,54 cm de diamètre pour 1,22 cm d’épaisseur
  • Verre Corning Gorilla 3
  • Lunette en acier inoxydable
  • Étanche jusqu’à 5 ATM (natation, douche, spa)
  • Poids 46,3 g

Le bracelet d’origine en silicone de 20 mm de large convient aux poignets d’une circonférence de 125 à 200 mm (à partir de 135 mm pour la Garmin Venu 2).

  • Modèle 2S en 40 ou 45 mm avec écran AMOLED couleur tactile et animé, surface utile diamètre de 3,04 cm, résolution de 360 × 360 pixels pour un poids de 38,2 g.

Fitbit Garmin 2S test avis

Pour la personnalisation vous avez une sélection du visage plutôt terne, et la sélection sur Garmin Connect IQ n’est pas beaucoup mieux.

Utilisation confortable

L’écran s’éteint automatiquement pour économiser la batterie. Cependant, comme sur beaucoup de modèles, la réactivation par l’élévation du poignet n’est pas toujours très réactive. Vous pouvez allez dans les paramètres pour passer en mode affichage permanent. Mais cela a un impact directement l’autonomie de la batterie, tout en amélioration son utilisation et son look.

Malgré sa taille, elle est légère et ne pèse que 49 g grâce à sa fabrication en plastique, ce qui a un impact indéniable sur l’aspect général et la sensation, surtout dans la version noire que nous avons testée. Le bracelet en caoutchouc offre un bon ajustement avec une boucle traditionnelle, mais là encore, la fonction prime sur le style.

Il y a deux boutons sur la lunette droite et un contrôle par écran tactile. Il n’y a pas grand-chose à parcourir en termes d’écrans. Le bouton du haut appelle les profils de suivi sportif, dont il y a plus de 30, et le bouton du bas vous ramène à l’écran précédent. Le reste se fait par le toucher.

Un glissement vers le haut ou le bas fait apparaître le résumé quotidien, que vous pouvez faire défiler. Le contrôle de l’écran tactile est un peu maladroit, car le fait de glisser vers le bas depuis le haut vous amène au bas du menu des statistiques quotidiennes… et vice versa. C’est un choix étrange de l’interface auquel il faut s’habituer.

Suivi d’activité complet

Le résumé quotidien indique le nombre de pas, les étages montés, les minutes d’intensité, les calories brûlées, l’hydratation (si vous prenez la peine de la suivre manuellement), la fréquence cardiaque, la batterie du corps, le stress, la fréquence respiratoire, la saturation (si elle est activée), le sommeil, les séances d’entraînement des 7 derniers jours, le calendrier, les notifications, la météo et l’instantané de santé. Vous pouvez modifier cette liste, en supprimant les mesures qui ne vous intéressent pas et en les réorganisant si nécessaire.

  • Oxymètre de pouls
  • Fréquence cardiaque
  • Suivi du stress avec exercices de respiration consciente
  • Analyse de votre niveau global d’énergie
  • Suivi de l’hydratation
  • Suivi de la respiration
  • Analyse du sommeil avancée

Chacune d’entre elles présente un instantané de vos progrès quotidiens, mais vous pouvez appuyer dessus pour accéder à un écran plus détaillé. C’est un peu compliqué, mais cela donne l’impression d’une vue d’ensemble de la santé et c’est l’un des meilleurs aspects du Venu 2. Il ressemble à un véritable appareil de santé, ainsi qu’à un appareil de fitness. Cependant, les écrans sont un peu étroits et chargés et ne sont pas aussi bien présentés que sur le Fenix, malgré le fait qu’ils soient entièrement AMOLED.
Forme et santé

Tout d’abord, le Venu 2 est un excellent tracker de fitness. Le comptage des pas correspond bien à celui de Fitbit et de l’iPhone, tout comme les estimations de calories brûlées, les étages gravis et les minutes d’intensité. Il fournit également des rappels intermittents de sédentarité pour se lever et bouger qui parviennent à ne pas être ennuyeux.

Garmin venu suivi sport

Données de sommeil de la montre Garmin Venu 2

Le Venu 2 annonce un suivi du sommeil amélioré qui utilise les algorithmes de Firstbeat (désormais détenu par Garmin) pour évaluer la qualité du sommeil, qui est également déployé sur d’autres montres Garmin. Le résultat est une amélioration considérable de la précision du suivi du sommeil et des informations.

L’évaluation de la précision est pratiquement impossible sans un laboratoire de sommeil, mais nous avons comparé avec la Fitbit Sense, qui s’est avérée être la plus précise (et la plus sévère en matière de sommeil).

Les stades de sommeil étaient largement alignés, même si le Garmin était moins sensible à l’agitation que le Fitbit, qui enregistre beaucoup plus de temps d’éveil la plupart des nuits, dont on ne se souvient jamais.

Nous avons constaté que le Garmin était capable de détecter les problèmes de qualité du sommeil, et que le score de sommeil était soit élevé (dans les 80), soit très bas (50 et 60) la plupart des nuits. La durée du sommeil était généralement un peu plus longue que celle du Fitbit, mais pas seulement une représentation du temps passé au lit, comme nous l’avons vu sur des trackers de moindre qualité. Une nuit de 7 heures de sommeil n’a reçu qu’un score de 42/100 en raison d’une profondeur de sommeil médiocre et d’un stress perçu élevé, et il s’agissait d’une nuit où nous avions bu de l’alcool avant de nous coucher, donc il semble que cela se vérifie.

Vous pouvez voir la répartition du sommeil sur la montre elle-même le matin, et les scores de sommeil correspondaient bien à notre niveau de repos perçu. Vous obtenez également un résumé sur la montre, tel que « sommeil long et réparateur » ou « sommeil agité et éveillé », et vous pouvez toucher le widget pour obtenir une ventilation.

Dans l’application Garmin, vous pouvez consulter votre sommeil dans le menu « Ma journée » et voir les tendances sur une semaine, un mois et une année dans la section Menu > Statistiques de santé. Vous pouvez également trier les données en fonction de la répartition du sommeil et des scores de sommeil si vous le souhaitez.

Dans le score de sommeil, vous pouvez voir comment le score a été composé, un peu comme Fitbit, avec des évaluations pour la durée, le stress, les stades profonds, légers et REM et le temps d’éveil, ainsi que l’agitation. Ces informations sont comparables à l’offre premium de Fitbit, mais sont disponibles gratuitement dans Garmin, car il n’y a pas de niveau payant.

En résumé, le suivi du sommeil sur le Garmin Venu 2 a de quoi plaire. Il s’agit d’un système bien adapté à la détection d’un mauvais repos et à l’alerte, qui s’ajoute aux statistiques de stress, de batterie corporelle et de récupération, et qui est fortement recommandé.

Indice général d’état de santé de la Garmin Venu 2

Un concept intéressant pour réguler votre santé connectée. La batterie corporelle est la mesure de l’énergie de Garmin et est notée sur 100. Le simple fait d’être en vie et de faire de l’exercice l’épuise, tandis que le sommeil la reconstitue. L’idée est de vous donner une idée du moment où vous devez faire une pause. Cela peut être utilisé pour déterminer si vous êtes prêt pour une séance d’entraînement, ou peut-être pour vous inciter à y aller plus fort ou à passer à une séance plus légère.

Garmin Venu suivi santé

La fonction Body Battery existe depuis quelques années déjà sur les appareils Garmin, mais elle a été considérablement améliorée sur le Venu 2. Il est beaucoup plus difficile d’obtenir 100/100 (en fait, nous n’avons jamais eu autant d’énergie), et le suivi amélioré du sommeil a un effet plus visible sur le score.

Mais est-ce utile ? Il s’agit d’un autre point de données intéressant, mais il n’a pas permis de prendre une décision sur le mode de vie. Dans le cadre de l’éducation des enfants, du travail et de la vie quotidienne, le score Body Battery n’a aucune influence sur mes décisions. Peut-être que si je suivais un programme d’entraînement chargé, il pourrait être mieux utilisé, mais en tant que score de style de vie, il n’a pas été utilisé.

Comme la batterie du corps, le score de stress a également été revu pour être plus sensible et plus perspicace. Vous pouvez facilement voir les pics de stress tout au long de la journée, et cela ne se limite pas aux exigences physiologiques des déplacements.

Les moments d’agitation et les sentiments de stress peuvent être instantanément visibles au poignet, si vous vous dirigez vers le widget de stress, qui affiche un score en temps réel, ainsi que les pics sur 24 heures.

La sensibilité signifie que le score de stress quotidien est désormais plus intéressant et qu’il vaut la peine de garder un œil sur les chiffres élevés. Il est également lié directement à la fonction de respiration de Garmin, ce qui vous permet d’effectuer une respiration guidée si nécessaire.

Nous aimerions voir le suivi du stress prendre une place plus importante sur le Garmin Venu 2, peut-être en utilisant quelque chose comme le visage de la montre Fitbit SpO2, où les pics de stress pourraient être signalés, ou remarqués en avant-plan. Il s’agit de la meilleure fonction de stress en temps réel que nous ayons vue, et elle est certainement sous-utilisée.
Suivi de la respiration

Le Garmin Venu 2 utilise un capteur SpO2, qui peut mesurer à la fois la saturation en oxygène du sang et la fréquence respiratoire. Contrairement à Fitbit, qui ne mesure la fréquence respiratoire que pendant le sommeil, le Venu 2 la mesure pendant le jour et la nuit.

Les taux de respiration correspondent aux résultats de la mesure de la fréquence respiratoire de Fitbit, et nous avons obtenu en moyenne les mêmes 13 respirations par minute que nous avons l’habitude de voir dans l’application Fitbit. Encore une fois, il convient de noter que vous ne pouvez voir que 7 jours de données sans Fitbit Premium, alors que vous bénéficiez d’un suivi complet dans Garmin Connect.

Les données sur la respiration sont utiles, car les pics peuvent être le signe d’une maladie présymptomatique. Cependant, contrairement à Fitbit, Garmin Connect ne vous aide pas à déterminer les plages personnelles normales, vous devez donc faire toute l’interprétation vous-même.

Âge de la forme physique

Autre nouveauté du Venu 2, cette fonction s’adresse peut-être à des utilisateurs plus généraux, plutôt qu’à des athlètes « prosommateurs ». L’âge de remise en forme prend vos statistiques personnelles et les données de vos entraînements et prédit un âge de remise en forme. Cependant, cela prend du temps pour fonctionner, et c’est quelque chose qui bénéficie de près d’un mois d’utilisation solide.

Notre âge de remise en forme a commencé à 38 (+2 ans), mais est rapidement retombé à 32 (-4) – et la section de Garmin Connect révèle également les améliorations que nous pourrions apporter pour réduire l’âge (perdre du poids et augmenter les jours d’entraînement). Pendant la période où nous avons utilisé le Venu 2, nous ne nous sommes pas entraînés durement et nous n’avons pas poussé à la vitesse maximale.

Nous pensons donc qu’il faut peut-être plus de temps pour comprendre nos véritables niveaux de forme physique et que c’est quelque chose qui sera affiné au fil des semaines et des mois. Cette fonction semble également fortement liée aux données VO2 Max, et en raison du manque de séances de vitesse mentionnée plus haut, la VO2 Max n’a pas encore atteint notre véritable niveau, et donc, l’âge de la forme physique est également en retard.

Cependant, nous aimons cette fonction et les conseils pour réduire l’âge de la forme physique et nous pensons que de nombreuses personnes la trouveront motivante.

Cependant, comme pour le score de stress, nous aimerions qu’elle devienne un point central de l’expérience Garmin, plutôt que d’être enterrée dans l’application Garmin Connect.
Suivi sportif

Garmin Venu 2 suivi d’activité et sports

En termes de suivi sportif, les choses n’ont pas trop changé depuis la Vivoactive 4 et la Venu originale.

Le Venu 2 est toujours un touche-à-tout, avec trop de sports suivis pour les énumérer tous, mais il comprend des modes intégrés de suivi des sports par GPS, notamment la course à pied, le cyclisme, le golf, le yoga, le HIIT, les pilates, l’escalade et l’escalade de blocs, pour n’en citer que quelques-uns.

Comme tout bon appareil polyvalent, il n’est pas non plus le maître du jeu, et vous ne trouverez pas le niveau de détail auquel vous êtes habitué avec les autres appareils Garmin. Il s’agit uniquement de données essentielles, mais il est parfait pour tous ceux qui souhaitent un suivi précis sans les cloches et les sifflets.
Course à pied

  • Suivi de 20 sports
  • Affichage d’exercices animés à l’écran
  • GPS intégré pour courir sans smartphone
  • Garmin Coach
  • Entraînement personnalisé

Garmin Venu 2 exercices

Données de course du Garmin Venu 2

Nous avons testé de manière approfondie les capacités de course du Garmin Venu sur route et sur sentier.

Les écrans affichent la distance, l’espace, le temps (global et par tour) et la fréquence cardiaque (comme illustré ci-dessus). Vous verrez également l’altitude sur les profils de sentiers, et cela vaut également pour la marche/la randonnée.

Les données sont claires et faciles à lire, et il y a quelques écrans que vous pouvez faire défiler.

Cependant, la VO2 Max de la course à pied fait également partie du mélange, bien qu’elle ne soit pas affichée sur la montre ou même dans les statistiques de My Day. Elle est cachée et vous devez vous rendre dans la section Peformance Stats de Garmin Connect pour la trouver.

La précision du GPS de course a été parfaite lors de tous nos tests, comme on pouvait s’y attendre. Le verrouillage du GPS était également très rapide. En plus,  elle envoie vos données à Strava si vous liez vos comptes.

Garmin Venu 2 course GPS

Une précision, évidente pour certains, mais elle se met en français avec les mesures métriques lors de la première connexion et modifiable ensuite.

Une grande partie du Venu 2 met l’accent sur le HIIT et les exercices de musculation.

Sélectionnez HIIT dans la liste des sports et vous pouvez vous plonger dans une séance d’entraînement ouverte ou choisir une session guidée. Il y en a une poignée sur la montre, et beaucoup à télécharger depuis Garmin Connect, qui peut à son tour être envoyé sur la montre. Comme la plupart des choses avec Garmin Connect, l’expérience n’est pas des plus agréables, mais les 75 séances d’entraînement sont gratuites.

Un nouvel aspect de l’HIIT est la possibilité de régler le minuteur Every Minute On the Minute (EMOM) et les sessions As Many Round As Possible (AMRAP) à partir de la montre, ce qui rend l’expérience beaucoup plus intuitive.

Pour les entraînements de force et les sessions HIIT guidées, la montre permet également de suivre les répétitions. Ainsi, lorsque vous êtes guidé pour faire des squats, des pompes ou d’autres mouvements, la montre compte les répétitions. Vous devez toujours interagir avec la montre pour passer à la série suivante, ce qui nous a semblé un peu compliqué, mais cela fonctionne.

Les séances de yoga et de Pilates peuvent également être téléchargées depuis Garmin Connect et guidées.

Natation

La natation avec la Venu 2 ressemble beaucoup à la natation avec la Venu. Le passage à un écran AMOLED plus grand et plus net rend l’affichage sous l’eau plus agréable et plus visible, même si nous pensons toujours que les écrans transflectifs de la majorité des montres Garmin sont mieux adaptés au temps passé dans l’eau.
Il n’y a rien de radicalement différent dans le département de suivi de la natation, qui couvre les paramètres de base tels que la distance parcourue, les coups, le rythme moyen et les scores SWOLF. L’application Connect propose désormais une ventilation supplémentaire des minutes d’intensité qui vous permet de savoir si votre entraînement est constitué de minutes d’intensité modérée ou vigoureuse.
Face aux très fiables lunettes de natation Form, il a généralement fourni des chiffres identiques en termes de distance, d’allure moyenne et de calories brûlées lors de nos nages. La fréquence de nage moyenne semblait un peu faible, mais en général, le Venu 2 se comporte bien pour le suivi des nages en piscine.
Précision de la fréquence cardiaque

Précision de la fréquence cardiaque

Le Garmin Venu 2 utilise un capteur optique de fréquence cardiaque Elevate de quatrième génération récemment amélioré. Chaque fois qu’une société ajoute un nouveau capteur optique à une montre, nous avons de grands espoirs d’une précision quasi parfaite — mais malheureusement, nous n’avons pas pu détecter beaucoup d’améliorations réelles sur la Venu 2.

Commençons par les points positifs. Les données de fréquence cardiaque au repos étaient identiques à celles d’autres appareils que nous testons régulièrement, et nous avons comparé les données à celles d’une ceinture cardiaque en position assise, et nous avons constaté que les relevés étaient pratiquement identiques et se situaient dans une marge d’erreur raisonnable. N’oubliez pas que même les sangles de poitrine ne sont pas totalement précises, et qu’il s’agit d’un test hors laboratoire.

Nous avons également comparé le Venu 2 à une sangle de poitrine Garmin HRM-Pro lors d’une série de courses et nous avons constaté que sur des courses longues et régulières, il n’y avait pas de problème de précision majeur et que les données étaient fiables.

Comme vous pouvez le voir, le Venu 2 (ci-dessus) a eu des difficultés au début de la course avec des fluctuations de la fréquence cardiaque. Il a ensuite été verrouillé sur la sangle de poitrine pour la seconde moitié — mais a totalement échoué sur les courtes répétitions de collines à la fin.

Comme avec les appareils Garmin Elevate précédents, les données de course étaient un peu fausses au début, mais après une dizaine de minutes, le capteur optique et la ceinture pectorale étaient bien réglés.

Lors d’une course plus longue où nous avons augmenté l’intensité à la fin, nous avons été heureux de voir que le capteur atteignait une FC maximale de 190 avec la ceinture pectorale, et produisait une FC moyenne similaire pour la session.

Enfin, nous avons augmenté l’intensité avec une série de répétitions en côte. Il s’agit d’une courte série de rafales d’activité très rapides qui font passer la FC d’un départ arrêté de ~100 pm à environs 180 bp. Cela va casser à peu près tous les capteurs optiques, mais nous avons été surpris de voir le Venu 2 se comporter particulièrement mal, et même après trois répétitions, le capteur est resté bloqué à 120bpm, n’enregistrant aucune des rafales d’effort.

La précision de la fréquence cardiaque est donc certainement mitigée, et nous dirions qu’elle est suffisamment bonne pour obtenir un bon retour d’information sur les courses et les séances d’entraînement, mais qu’elle est problématique pour les séances HIIT et explosives.

Comme toujours, si vous tenez vraiment à vous entraîner en fonction de la fréquence cardiaque ou des séances de HIIT, nous vous recommandons une ceinture pectorale, et le Venu 2 prend en charge les capteurs externes ANT+ et Bluetooth.

Données complètes avec Garmin Connect

Toutes les statistiques et les données se trouvent dans Garmin Connect, qui est devenu une excellente plateforme de fitness/santé, surtout pour les amateurs de données détaillées.

L’écran d’accueil est dominé par la page Ma journée, qui affiche toutes vos statistiques actuelles dans un format facile à consulter.

C’est une version améliorée de ce que vous voyez sur le Venu 2, et beaucoup plus facile à digérer.

Bien sûr, l’application est toujours aussi chargée et il est souvent difficile de trouver ce que l’on cherche. La section Défis n’est pas particulièrement intéressante, et vous pouvez vous battre pour obtenir des badges avec vos amis sur Garmin Connect. Quant au calendrier et au fil d’actualité, ils semblent être des endroits où l’on trouve des entraînements particuliers du passé — là encore, nous les utilisons à peine.

Le dernier menu est l’endroit où toute la magie se produit, et sur iOS au moins, il n’est même pas étiqueté. C’est ici que vous trouverez vos données détaillées dans les rubriques Health Stats ou Performnace Stats, qui peuvent toutes être comparées sur plusieurs mois et années. De nombreux paramètres, tels que le très important VO2 Max, ne sont même pas indiqués sur le Venu 2 lui-même, donc à moins que vous n’alliez fouiller dans Garmin Connect, vous serez pardonné de ne pas les voir.

Vous pouvez télécharger des entraînements guidés à partir de l’onglet Training ou télécharger des parcours de golf et accéder à Garmin Connect IQ.

Il est juste de dire que Garmin Connect aurait besoin d’une révision majeure, mais il y a beaucoup à aimer une fois que vous grattez la surface.

Fonctionnalités montre connectée

Les notifications sont bien gérées, mais il n’est pas possible de les couper. C’est tout ou rien, et même les notifications que vous avez mises en sourdine sur iOS sont toujours transmises, nous avons donc reçu des milliers d’alertes de nos caméras Arlo. Vous pouvez répondre aux notifications sur Android, mais pas sur iOS.

Vous pouvez écouter de la musique en natif à partir du poignet en utilisant des services de streaming, et il y a une synchronisation hors ligne pour les listes de lecture d’Amazon, Deezer et Spotify.

Vous pouvez également utiliser Garmin Pay si votre banque le prend en charge.

  • Vos notifications de votre smartphone affichées sur l’écran
  • Musique intégrée
  • Fonction de suivi et de sécurité
  • Paiement sans contact avec Garmin Pay
  • Rappel d’inactivité
  • Heure, date, chronomètre, minuteur, réveil. Avec synchronisation de l’heure en fonction des données de localisation et avec passage en heure d’été/hiver automatique)
  • Heure de lever et coucher du soleil

Elle offre donc les fonctions que l’on attend d’une montre connectée, mais loin derrière l’ergonomie (ou l’UX, expérience utilisateur) celle que procure une Apple Watch 6. Cependant, elle est aussi bonne que n’importe quelle smartwatch sous Wear OS, comme une Amazfit GTS 2 ou encore la Huawei Watch GT2 (mais toutes deux nettement plus abordables).

Autonomie excellente pour une montre connectée

L’autonomie de la batterie annoncée à 12 jours, on sera plutôt sur une semaine pour une utilisation sportive avec 2 heures de suivi de course par GPS et une partie de golf. La mesure du pouls était désactivée et l’écran n’était pas toujours allumé.

Autonomie Garmin Venu 2

  • Mode GPS avec musique : jusqu’à 7 heures
  • GPS sans musique : jusqu’à 19 heures
  • Mode montre connectée en économie d’énergie : jusqu’à 11 jours

Avec l’oxymètre de pouls avec l’écran toujours allumé réduit l’autonomie à cinq jours. Globalement, d’excellentes performances pour une montre connectée avec autant de fonctionnalités.

Autre point fort, la charge rapide, 15 minutes branchée pour recharger 25 %.

 

Prix et concurrence

Officiellement la Garmin Venu 2 est vendue à 399,99 € (45 mm). On trouve déjà le modèle Venu 2S (40 mm) avec une petite réduction à 390 € sur la boutique Garmin d’Amazon.

La Venu 2 d’origine est disponible actuellement sur Amazon à 299 €. Un prix similaire à une Apple Watch SE (299 €), plus intuitive et réactive à l’utilisation, mais sans capteur SpO2 et qui prend tout son sens associé avec un iPhone.

Garmin propose aussi des modèles très avancés pour la plongée sous-marine avec la Garmin Descent Mk2S.

Les meilleures montres connectées santé et sport 2021

Le Venu 2 est une mise à niveau modeste en termes de fonctionnalités, mais une mise à niveau beaucoup plus raffinée dans l’interface utilisateur et un superbe écran AMOLED bien façon dont l’expérience de la série Venu est propre.

 

 

Inscription Newsletter Stylistme.com

Indiquez-nous votre e-mail pour ne plus rater les nouveaux articles.
Votre e-mail n’est communiqué à personne d’autre !

 

Laisser un commentaire