Marché de la maison connectée 2019, tendances et le logement de demain

Marché de la maison connectée 2019, tendances et le logement de demain

Marché de la maison connectée 2019, tendances et à quoi ressemble le logement intelligent de demain. Quel rôle pour les professionnels de la domotique FFD Fédération française de la Domotique par Rodolphe Degandt

Date de la dernière modification: 2 Juil 2019

Marché de la maison connectée 2019 (domotique), tendances et le logement de demain

À l’occasion de la convention annuelle de la Fédération française de la Domotique (FFD), les 16 et 17 janvier au siège de Bosch France (@BoschSmartHomeF), j’ai été invité par François-Xavier Jeuland et Pierre-Nicolas Cléré (@FFDomotique) à partager ma vision du marché de la maison connectée.

Bosch France Heiko Carrie

C’est donc avec plaisir que j’interviens lors du Forum 2.0.19 Vision avec des personnalités d’horizons très différents : bailleur social, assureur, intégrateur, bureau d’étude, fabricant, opérateur, distributeur, formateur et moi, passionné d’objets connectés, enseignant en marketing digital et consultant en transformation digitale.

Je vous livre ici les éléments qui m’ont servi à préparer mon intervention et je serai heureux de prolonger cet échange avec vos réactions en commentaires.

Tendance et attentes des lecteurs pour les objets connectés dans le logement

Pour illustrer la situation de la réalité de ce marché des objets connectés dans la maison, je ne vais pas citer d’études. Mais,  simplement vous partager l’évolution du nombre de pages consultées sur ce blog dédié aux objets connectés :

Marché de la maison connectée 2019 recherche d'information

Entre début et fin 2018, le nombre de pages vues s’est ainsi multiplié par 10, pour dépasser les 350 000 pages vues en décembre 2018.

Parmi les 720 000 visiteurs, 90 % viennent à la suite d’une recherche d’information sur internet soit avant d’acheter un appareil connecté, soit pour suivre un tutoriel lié à l’utilisation d’un objet connecté.

Quels sujets intéressent les internautes à propos des objets connectés dans la maison ?

Les articles les plus vues sur le million de pages consultées (durée supérieur à 1m30) :

Évidemment, les assistants vocaux sont à l’honneur, il représente aujourd’hui un moyen très ludique d’entrer dans le monde de la domotique.

C’est certainement l’enseignement principal, les utilisateurs cherchent avant tout à s’amuser, les enceintes et la vidéo connectées sont une tendance forte, portée certainement par la croissance des solutions en streaming (Netflix, Spotify, YouTube).

Mais, on peut noter aussi que les produits plus techniques, nécessitant de toucher à son installation électrique, sont présents. L’élément clé ici est le faible prix de ces appareils.

Quel est le profil des 720 000 lecteurs ?

  • 70 % sont des hommes de 25 à 54 ans
  • Il est intéressant de constater que sur 720 000 lecteurs 150 000 sont des lectrices !

Marché et tendance de la maison connectée 2019 particuliers

 

Mon analyse du marché de la maison connectée en 2019 (SWOT marketing)

Mon analyse ici est une approche très traditionnelle, en utilisant un SWOT marketing (déformation d’un enseignant en marketing digital).

Cela consiste à représenter les menaces et les opportunités externes du marché de l’IOT, mais aussi les forces et les faiblesses internes des professionnels sur ce marché (de mon point de vue).

En complément vous pouvez consulter l’article sur le marché de la maison connecté en 2018.

Opportunités

En tout premier lieu, la principale opportunité est l’attrait croissant des particuliers pour les objets connectés et tout particulièrement ceux pour une maison plus facile et agréable à vivre. Un marché encore totalement à conquérir puisque seulement 1 % des ménages français seraient équipés d’un assistant vocal à la maison.

marché de la maison connectée 2019 assistants vocaux

Selon la firme de Mountain View, Google Assistant (disponible en 28 langues dans 80 pays) sera utilisable sur 1 milliard d’appareils dans le monde entier avant la fin de janvier 2019. C’est 10 fois plus que les 100 millions d’appareils qui, selon Amazon, ont accès à l’assistant vocal Alexa.

Selon le cabinet suédois Berg Insight, en 2020, l’Europe comptera pas moins de 45 millions de maisons connectées, soit près de quatre fois plus qu’en 2015. 

Tendance de la requête “maison connectée” dans les recherches Google



Mais, les possibilités de l’offre domotique a de nombreux champs fertiles qui ne demandent qu’à être cultivés. Pour exemple, les locataires peuvent équiper leur appartement ou leur maison d’objets connectés. Dans ce cas, il faudra privilégier des produits mobiles, qu’ils pourront emporter avec eux, lors de leur déménagement. Peu de locataires seront enclins à faire des travaux pour encastrer un réseau de câbles, ou à remplacer des éléments par destination immeuble, comme des interrupteurs ou des automates de volets roulants.

Menaces

On le voit, les GAFA (Google, Amazon, Facebook et Apple) sont particulièrement intéressés par le marché des objets connectés. Ils développent un écosystème en direct ou avec des partenariats autour de leurs assistants vocaux.

Les industriels eux aussi se lancent dans des offres domotiques plus complètes à destination des particuliers qu’ils peuvent installer eux-mêmes. Cependant, certains prennent le parti d’un ensemble de produits qui se connectent ensemble, mais dans un réseau fermé avec un système propriétaire.

En termes de technologie, le choix d’un réseau connecté passe par le Wi-Fi, le Bluetooth, le Zigbee, le Z-Wave et aussi en 4 G. La prédominance d’une de ces technologies pourrait mettre en péril les installations qui n’auraient pas fait le bon choix. Et l’arrivée de la 5G pourrait aussi perturber ce point.

Les aspects sociologiques et légaux ne sont pas en reste, puisque selon une étude de My Media en octobre 2018, 51 % des répondants expriment une inquiétude sur la collecte des données via les enceintes connectées. L’application de la RGPD pourrait limiter le champ d’action et le développement des objets connectés qui ont besoin de données privées pour s’adapter aux comportements des utilisateurs.

Enfin, l’actualité nous rappelle que le pouvoir d’achat n’est pas au beau fixe. Cela a forcément des conséquences sur les achats de solutions complètes. Selon mes propres analyses, le panier moyen en ligne est de 35 €.

Forces des entreprises de la FFD

  • La force du collectif d’un réseau pour se réinventer régulièrement
  • Expert en domotique
  • Relations privilégiées avec les industriels pour créer des synergies avec par exemple des objets uniquement réservés aux professionnels à destination finale des particuliers.
  • L’agilité des petites structures et le pouvoir incroyable de prendre des décisions rapides. Et mieux, de les tester aussi rapidement.
  • Des entreprises capables de donner confiance par leurs compétences techniques, pourquoi pas une certification

Faiblesses

L’approche d’expert en produits domotiques nécessite une transition vers une approche en termes d’usage et de bénéfices client. Le plus important pour le consommateur est la valeur perçue d’un produit et cela ne se limite évidemment pas à son prix ou à ses aspects techniques.

Il s’agit de passer d’une culture produit à une culture client. Vous devez faire rêver vos clients et mieux encore, réaliser plus que leur rêve. L’idée ici est de communiquer avec des réalisations réelles, concrètes qui présentent des cas d’usage générant l’effet Waouh.

Marché de la maison connectée 2019 culture client

Selon une étude de la BPI, 87 % des PME et TPE n’ont pas encore intégré dans leur stratégie la transformation digitale comme une priorité. Or, d’après le cabinet McKinsey, la maturité digitale des entreprises est largement corrélée à leur performance. Pour preuve, les entreprises européennes championnes du digital sont en moyenne, 3 fois plus rentables que leurs homologues moins digitalisées, et croissent 4,5 fois plus vite.

 

Quels enjeux et rôles pour les professionnels de la “domotique” : se transformer pour de pas être disrupté

Apportez du conseil et de la confiance à un marché qui chaque jour voit des dizaines de nouveaux produits sortir. Sélectionnez des produits labellisés par les professionnels de la domotique, eux même qualifiés “ maison connectée ”.

Imaginez des solutions ouvertes et performantes à commercialiser par l’intermédiaire votre réseau en partenariat avec des industriels en apportant votre connaissance du terrain.

N’hésitez pas à adopter la culture du test & learn : essayer en décidant rapidement, trompez-vous, apprenez de vos erreurs comme de vos réussites et surtout adaptez-vous en permanence.

Avec pour vous, la nécessité d’une transformation digitale rapide et profonde prenant en compte les attentes des particuliers pour éviter une disruption par de nouveaux acteurs.

Utilisez les attentes de vos clients particuliers, pour créer des gammes de produits et de services autour de 5 grands axes :

  1. Loisir (musique, images et vidéos, jeux, cuisine, salle de bain).
  2. Communication (appels audio-vidéo, sonnette connectée, accès à distance).
  3. Confort (chauffage, éclairage, ouvertures).
  4. Sécurité (capteurs en tout genre, système d’alarme, contrôle et protection des accès).
  5. Conseil (intégration : produits, protocole, applications), services (maintenance, vente de consommable).

Favorisez des offres de démarrage pour petit budget, mais évolutives et idéalement mobiles (transférables dans un autre logement). Des systèmes ouverts acceptant différents protocoles réseau et applicatifs.

  • Entrer par un kit de démarrage accessible
  • Un kit évolutif ouvert, connectivité du système avec un ensemble de marques (plusieurs protocoles)
  • Des appareils que l’on peut transférer dans son prochain logement
  • Une interface utilisateur qui centralise tout, à la fois tactile (smartphone) et vocale (Google Home, Amazon Echo, HomeKit)
  • Des données personnelles sécurisées.

Une idée serait d’éditer votre catalogue (électronique) d’offres certifiées FFD pour garantir une véritable compatibilité des produits entre eux.

Apportez de la réassurance sur les données collectées et la fiabilité des systèmes.

Privilégiez des solutions technologiques qui passe de la domotique (intervention digitale) à la maison connectée (les différents éléments se pilote avec une seule interface vocale) pour envisager ensuite une maison intelligente voir autonome (la maison apprend des usages de ses occupants pour s’adapter automatiquement).

Je vous invite donc à imaginer l’avenir avec ambition, une gigantesque ambition, celle d’être créateur de valeur perçue en vous appuyant sur vos forces. Faites rêver vos clients, et réalisez leurs rêves en plus grands.

Surprenez vos clients, ils deviendront vos ambassadeurs. Pour rendre hommage à notre hôte, enchantez vos clients “ like a Bosch 

Source :  campagne d’image “Live like a Bosch”

 

Ne manquez pas les prochains articles

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

 

 

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée .

Marché de la maison connectée 2019, tendances et le logement de demain was last modified: by

A propos de l'auteur

Rodolphe

Conçu en plein mai 68, il en garde cet esprit de changement dans la bonne humeur. Ce digital boomer découvre l'informatique à 10 ans avec un ZX81 de 1ko ! Depuis, plus de 22 certifications obtenues pour rester connecté . Aujourd'hui, ce quincado accompagne des entreprises dans leur transformation digitale et forme des étudiants et des professionnels , toujours animé par la même passion. Avec l'arrivée des objets connectés et des enceintes vocales (auteur du Guide Amazon Echo ), il partage ses essais, découvertes et avis sur le blog Stylistme.com. Le seul moment où il se déconnecte totalement est lorsqu'il est sur son kayak entre Bougival et Nanterre.

Trackbacks / Pingbacks

  1. Episode 10 : la vision du spécialiste marketing (Rodolphe Degandt) - Fédération Française de Domotique - […] avis sur les forces et faiblesses du métier d’intégrateur, consultez l’article « le marché de la maison connectée » sur le…
  2. Episode 10 : la vision du spécialiste marketing (Rodolphe Degandt) - Actualité-domotique - […] et son avis sur les forces et faiblesses du métier d’intégrateur, consultez l’article « le marché de la maison connectée »…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

BONS PLANS

Assistants vocaux

Abonnez-vous

Indiquez votre e-mail pour ne plus rater les nouveaux articles.(votre email n'est communiqué à personne d'autre)

Rejoignez les 3 073 autres abonnés

Suivez nous

    Articles les plus lus

    Rapport de faute d’orthographe

    Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :