Hublot Big Bang E la montre connectée du luxe de l’horloger suisse

Hublot Big Bang E la montre connectée du luxe de l’horloger suisse

Hublot Big Bang E la montre connectée du luxe de l’horloger suisse reprend les codes du modèle mécanique avec des matériaux haut de gamme.

Hublot Big Bang E la montre connectée du luxe de l’horloger suisse

Prix : 5100 € (Titane) – 5700 € (céramique) | Hublot (Suisse)

L’horloger suisse Hublot est de retour avec une nouvelle montre connectée, la Hublot Big Bang E sous Google Wear Os. Il aura donc fallu attendre 2 ans après la coupe du monde de Football 2018 en Russie où Hublot avait sortie la Big Bang Referee qui équiper les arbitres pour 4500 €. Cette première montre a été commercialisée auprès des particuliers et se vend toujours à plus de 5000 euros.

À l’instar de Montblanc et ma Summit 2 et sa nouvelle version plus, de Louis Vuitton et la Tambour Horizon 2 (2300 €), ainsi que les TAG Heuer ConnectedModular 41 et Modular 45 (1100 à 2650 € et la sublime édition Golf), c’est donc à Hublot de sortir d’essayer de sortir de l’eau.

Hublot Big Bang E montre connectée caractéristiques

Design et modèles de la

La série Big Bang classique est déjà bien connue et affole facilement les portefeuilles avec ses innombrables déclinaisons de 6 à 130 000 euros (skeleton or). Alors, que nous réserve cette édition électronique.  Classiquement, c’est un moyen pour les fabricants de montres de luxe de proposer des produits nettement plus abordables du fait de l’absence de mécaniques complexes assemblées à la main.

Sans surprise, elle en reprend les design et l’ergonomie de son ainée analogique avec la présence des vis logotypées Hublot. Ainsi, les codes de la marque restent fidèles à la Big Bang mécanique, avec la couronne qui devient un poussoir numérique pour contrôler le système d’exploitation Google Wear Os.

Des options de personnalisation limitées

Elle est livrée avec un bracelet en caoutchouc interchangeable parmi 7 coloris. Il est doté d’une boucle déployante imaginée par Hublot en 1980 pour le modèle Classic et le système breveté One Click.

Hublot Big Bang E boitier titan ou céramique

Également présent, pour protéger l’écran tactile, un verre saphir avec traitement antireflet.

La Big Bang E est présentée dans un boîtier de 42 mm, contre 49 mm pour l’édition de 2018. C’est assez compact comparé aux mégalithes que nous avons vus en Suisse dans le passé, comme la Tag Heuer Connected et l’Alpina X Alive. Il y aura deux versions, l’une en titane et l’autre en céramique.

Évidemment, la montre est proposée avec les complications traditionnelles et ses cadrans personnalisés de chez Hublot qui reprennent les différentes versions du modèle éponyme (oui, dans cet article même les mots utilisés sont luxueux, enfin d’aucuns).

On retrouvera le calendrier perpétuel avec phase lunaire et un second fuseau horaire GMT qui indique la rotation de la Terre.

Montre Hublot Big Bang E complications

Enfin, pour une expérience encore plus exclusive, Hublot propose des cadrans de montres personnalisés par des ambassadeurs de la marque, qu’elle communiquera aux utilisateurs lors des prochaines mises à jour de la montre.

Et il est déjà confirmé que le premier sera un pack de huit cadrans de l’artiste Marc Ferrero, qui changera de couleur toutes les trois heures et diffusera une animation de cinq secondes sur l’heure.

Marc Ferrero montre Hublot BBE

Caractéristiques Hublot Big Bang E

La société a confirmé que la Big Bang E est étanche de seulement 3 ATM, douche, piscine en surface, mais pas de plongée, dommage pour un usage en mer avec son bracelet d’origine.

  • Écran tactile AMOLED de 30,8 mm de diamètre
  • Résolution de 390 x 390 pixels en 327 dpi
  • Snapdragon Wear 3100
  • 1 Go de RAM, 8 Go de stockage
  • Connexion Bluetooth 4.2 et Wifi
  • Compatibilité smartphones : Android 6.0 et supérieur (à l’exception de Go Édition), et iPhone iOS 12.+

Fonctionnalités et logiciel

Pour la partie connectée, on reprend les bases de Wear Os portées par le processeur Snapdragon 3100.

  • Moniteur de fréquence cardiaque
  • GPS autonome intégré
  • Paiement sans contact, puce NFC pour Google Pay
  • Commandes vocales avec Google Assistant
  • Notifications affichées sur votre montre : alarme, alertes d’applications, calendrier, e-mail, fuseaux horaires multiples, réseaux sociaux.
  • Suivi d’activité avec Google Fit,
  • Utilisable pour la natation, résistance à l’eau.
  • Accès aux applications tierces compatibles Wear Os.
  • Micro intégré pour lancer Google Assistant. Pour faire simple, vous avez au poignet un mini Google Home sans fil. Par exemple pour allumer votre télé, l’éclairage ou piloter la musique sur vos enceintes connectées.

Montre connectée Wear Os Hublot 2020

Les meilleures apps sport et santé sous Wear Os que vous pouvez ajouter

  • Google Fit, c’est l’application de base fournie directement par Google. Parfaite si vous avez un smartphone Android, plus limité avec un iPhone. L’app permet de suivre une cinquantaine d’activités. Son petit plus est qu’elle va se connecter aux autres applications de suivi sportif telles que Strava, Runkeeper, MyFitnessPal, Lifesum, Basis, Sleep as Android, Withings. Elle permet aussi de générer des graphiques d’évolution sur votre perte de calorie, votre poids, votre taille et même votre rythme cardiaque (c’est là où l’iPhone fera défaut).
  • Runtastic est l’application de référence dédiée au running. Elle existe en version gratuite avec les fonctions de base : enregistrement du trajet, de la vitesse durant le parcours, musique et encouragements de vos amis pour vous donner de la motivation pendant l’effort. La version payante ajoute le coaching personnalisé, la synchronisation cloud pour retrouver vos trajets sur n’importe lequel de vos appareils, la suppression des publicités, la pause qui permet de mettre l’enregistrement automatiquement en suspens lors d’une phase de repos, le suivi du dénivelé et un petit plus qui peut se révéler très utile en plein effort.
  • Également, les applications Nike Run Club ou Runkeeper.
  • Dans le domaine du cyclisme et de la randonnée, on peut également se munir de Strava Course et Cyclisme, Runtastic Mountain Bike ou Runtastic Road Bike, ou bien encore Komoot, qui a le gros avantage de fonctionner aussi hors ligne.

Fossil Sport app suivi activité

Autonomie et recharge

L’autonomie de la batterie devrait être similaire aux autres modèles de dernières générations sous Wear Os avec la garantie d’une journée complète sans incident.

  • Batterie de 300 mAh avec un temps de recharge totale de 2 h 30.
  • 1 à 1,5 jour de vie sans utiliser les modes d’économie de la batterie
  • Options d’économie d’énergie personnalisables
  • jusqu’à 3 jours en mode économique.

Hublot Big Bang E bracelet personnalisation

Prix Hublot Big Bang E et date de sortie

Une montre suisse ne serait pas une montre suisse si elle n’était pas pleine d’ingénierie. Certainement pour nous préparer à un tarif déraisonnable, ainsi M. Hublot explique que la Big Bang E est composée de 42 éléments, dont 27 pour le module K qui contient la technologie.

En effet, le modèle Big Bang E titane est commercialisé à 5100 euros. Le modèle céramique est quant à lui à 5700 euros.

C’est à dire, plus de 5 fois le prix de la Montblanc Summit 2 + également sous Wear Os, mais mieux équipée.

Premier avis Hublot Big Bang E

A ce prix, pour ce niveau de technologie et de matériaux utilisés, j’ai un vrai doute sur le positionnement. Pour moi, elle devrait se situer maximum de 2500 euros sur le marché actuel. J’espère me tromper.

Une batterie trop faible, l’absence d’eSIM, pas de haut-parleur intégré, bracelet en caoutchouc, étanchéité seulement à 3 ATM, pas de capteur SpO2. Il est donc difficile de justifier ce tarif sans l’art horloger de la mécanique habituelle de Hublot à l’intérieur.

La seule originalité est dans les cadrans (mais, à venir) grâce à de beaux partenariats artistiques.

Mon conseil, si vous aimez la marque, achetez le modèle classique, mais pas la version connectée.

Comparatif montre connectée Wear Os

A propos de l'auteur

Rodolphe Degandt

Conçu en plein mai 68, il en garde cet esprit de changement dans la bonne humeur. Ce digital boomer découvre l'informatique à 10 ans avec un ZX81 de 1ko ! Depuis, plus de 22 certifications obtenues pour rester connecté . Aujourd'hui, ce quincado accompagne des entreprises dans leur transformation digitale et forme des étudiants et des professionnels , toujours animé par la même passion. Avec l'arrivée des objets connectés et des enceintes vocales (auteur du Guide Amazon Echo ), il partage ses essais, découvertes et avis sur le blog Stylistme.com. Le seul moment où il se déconnecte totalement est lorsqu'il est sur son kayak entre Bougival et Nanterre.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.