SpaceWarp une application pour booster de 70 % les graphismes du Quest

SpaceWarp Quest ASW

SpaceWarp une application disponible pour les développeurs qui peut booster de 70 % les graphismes des Quest 1 et Quest 2.

 

SpaceWarp une application pour booster de 70 % les graphismes du Quest

Acheter le Quest 2 (128 Go) | Meilleurs accessoires pour Quest 2 | Tous les jeux VR

Durant la Connect 2021, en marge de la mise à jour V34, une conférence pour les développeurs à présenter une nouvelle fonctionnalité qui pourrait faire faire aux Quest 1 et Quest 2 un formidable bond en avant dans la qualité des images affichées dans le casque.

Dès le 8 novembre, les casques Quest pourront profiter de cette nouvelle option. Il s’agit de l’Application SpaceWarp (ASW) que les développeurs pourront activer ou non dans leurs jeux.

SpaceWarp permet aux applications de fonctionner à la moitié de la fréquence d’images en extrapolant une image sur deux.

Quels impactes de SpaceWarp dans les jeux Quest 1 et 2 ?

Cela signifie que les applications utilisant ASW sur Quest 1 seront en mesure d’effectuer un rendu à 36 FPS, tandis que sur Quest 2, les développeurs peuvent choisir entre 36 FPS, 45 FPS ou 60 FPS en modifiant le mode de rafraîchissement.

Selon Meta, l’ASW permet aux applications de disposer d’environ 70 % de puissance supplémentaire par rapport à un rendu à la fréquence d’images maximale. C’est le genre de saut que l’on observe habituellement entre les générations de matériel.

Cela devrait offrir des graphismes d’une fidélité nettement supérieure, voire sur de nouveaux jeux qui ne seraient pas possibles sur un système VR autonome.

Il faudra évidemment attendre le déploiement et l’application de SpaceWarp par les développeurs dans leurs jeux pour vérifier l’amélioration obtenue.

Cependant, si je me base sur les résultats obtenus par Guy Godin qui a ajouté la fonctionnalité Synchronous Spacewarp dans Virtual Desktop (alternative à Air Link), on devrait vraiment avoir un meilleur rendu visuel dans notre casque VR. Et, Meta affirme que l’Application Spacewarp produira des résultats encore meilleurs.

Comparaison des deux technologies logicielles d’amélioration d’image : ASW et SSW

Fonctionnement technique de SpaceWarp

Étant donné que le Quest est alimenté par un « simple » processeur de smartphone (XR2), les développeurs d’applications VR doivent réfléchir soigneusement à l’optimisation des performances afin d’atteindre la barre minimale de 72 FPS pour correspondre à l’affichage 72 Hz du casque. C’est encore plus difficile s’ils veulent utiliser les modes d’affichage 90 Hz ou 120 Hz (qui rendent les applications plus fluides et réduisent la latence).

SpaceWarp utilise le tampon de profondeur et les vecteurs de mouvement, tous deux fournis par le moteur de jeu, pour extrapoler une image suivante plausible pour chaque image réelle. Le tampon est une version basse résolution de chaque image représentant la distance de chaque pixel par rapport à votre œil au lieu de la couleur, tandis que les vecteurs de mouvement représentent le mouvement des pixels d’une image à l’autre.

SpaceWarp Quest
Fonctionnement SpaceWarp pour Quest

Risques de latence et d’artefacts réduits avec l’ASW sur Quest

L’utilisation de technologies telles que l’ASW a généralement deux effets secondaires majeurs :

  • La latence double pratiquement, car l’entrée est échantillonnée deux fois moins souvent
  • Et des artefacts visuels sont souvent visibles, car l’extrapolation n’est pas parfaite.

Cependant Meta (Facebook) affirme avoir des solutions à ces deux problèmes.

Pour combattre l’augmentation de la latence, Meta lance également Positional TimeWarp. Alors que SpaceWarp sera un choix du développeur, TimeWarp est toujours activé au niveau du système. Le TimeWarp actuel sur Quest depuis le lancement réduit la latence rotationnelle en biaisant chaque image finie par l’angle de rotation de votre tête depuis le début du rendu. La fonction Positional TimeWarp utilisera le même tampon de profondeur que celui de l’ASW pour reprojeter chaque image dans la direction du mouvement de votre tête, ce qui réduira également la latence de translation.

Meta affirme que Positional TimeWarp est si important que même les applications utilisant Application SpaceWarp auront une latence plus faible que n’importe quelle application construite actuellement sur un Quest.

La fonction SpaceWarp est déjà utilisable avec un PC connecté en filaire au Rift ou sans fil avec Air Link au Quest. Cependant dans ce cas, c’est le PC qui réalise les calculs nécessaires aux vecteurs de mouvements. Alors qu’avez la nouvelle version, le calcule se fera directement par le moteur de jeu. Ce choix devrait donc améliorer la performance globale.

Selon Meta, cette entrée de qualité « nettement » supérieure se traduit par « peu ou pas » d’artefacts visibles dans la plupart des cas. 

Vous pouvez consulter la vidéo (en anglais) de présentation de l’app SpaceWarp..

Date de lancement de SpaceWarp et Positional TimeWarp

Meta affirme que l’Application SpaceWarp et le Positional TimeWarp seront inclus dans la prochaine version du SDK d’Oculus, qui devrait être lancée le 8 novembre. Ces deux fonctions exigeront que les applications utilisent les API OpenXR et Vulkan, les API Oculus traditionnelles et OpenGL ne sont pas prises en charge. Les applications Unity devront également utiliser un pipeline de rendu scriptable comme URP, car le pipeline intégré n’est pas pris en charge non plus.

Les meilleurs accessoires pour Oculus Quest 2 ou Meta Quest novembre 2021

Ici je vous propose des produits alternatifs, souvent nettement moins chers et plus performants que les accessoires officiels vendus sous la marque Oculus. Certains d’entre eux proviennent directement des fournisseurs de Facebook.

  1. Nouvelle sangle confort avec casque audio stéréo 360° intégré de Globular Cluster à 63 € (super look et mousse additionnel pour les plus jeunes)
  2. Interface faciale avec ventilateur BOBOVR F2 (ça marche vraiment, voir le test)
  3. Interface faciale et mousse VR Cover en simili cuir, à la fois confortable, lavable et hypoallergénique pour 29 €.
  4. Sangle confort réglable double mousse BOBOVR M2 à 39,99 
  5. Batterie externe Anker à 46 €
  6. La station de charge et support casque et contrôleurs de chez Anker à 98 €.
  7. Câble Link fibre optique USB-C 3 VR Cover à 59 € en 5 mètres
  8. Nettoyant des contacts pour entretenir les manettes du Quest 2 chez WD 40 Specialist contact (moins de 10 €)
  9. Pâte de polissage Polywatch pour réparer les lentilles rayées à moins de 6 €.
  10. Si vous portez des lunettes, les lentilles correctrices de chez VR Optician Oculus Quest 2 permet de joueur dans lunettes.
  11. Pour les activités fitness VR (ou les enfants), Grip AMVR avec sangle pour contrôleur Quest 2 à 22,99 €.
  12. Tiny Plus, le gunstock pour améliorer sa précision et l’immersion dans les FPS de tir.
  13. Google Chromecast à 39 € pour diffuser la vidéo de l’Oculus Quest 2 en grand sur votre TV ou un vidéoprojecteur.
  14. Un tapis rond épais en 80 cm de diamètre, pour avoir un repaire tactile réel sous vos pieds et éviter de tout casser.

 

 

Recevez les dernières nouvelles sur la VR directement par e-mail

Indiquez-nous votre e-mail pour ne plus rater les nouveaux articles. Votre e-mail n’est communiqué à personne d’autre !

 

 

 

Laisser un commentaire