Metaverse Academy une école gratuite à l’initiative de Meta (Facebook) et l’entreprise Simplon ouvre en France.

Metaverse Academy une école de Meta (Facebook) en France

Guide du Metaverse pour les nuls | Groupe Facebook Métavers France |Actualités du Metaverse

E mars dernier, je vous présentais l’initiative française de la première école avec le lancement du Metaverse College.

Aujourd’hui, Meta annonce l’ouverture de sa “Metaverse Academy” en France pour la prochaine année universitaire. Les étudiants s’y prépareront aux exigences technologiques que le Metaverse impose aux développeurs dans les domaines de la réalité augmentée et de la réalité virtuelle dans les années à venir.

Pour en savoir plus sur le métavers : vous pouvez consulter le guide complet avec les exemples actuels.

Une année gratuite pour les étudiants de la Metaverse Academy

Meta prévoit d’enseigner gratuitement aux étudiants pendant leur première année? Ainsi 100 étudiants pourront s’inscrire dans les filières :

  • Développeurs et support en technologies immersives
  • ou Techniciens d’assistance.

Les cours se dérouleront en présentiel dans plusieurs villes françaises, dont Paris, Lyon, Marseille et Nice. Chacun de ces sites sera en mesure d’accueillir vingt étudiants par an.

Meta souhaite que le recrutement soit aussi diversifié que possible, avec un objectif d’au moins 30 % d’étudiantes en première année d’études. Dans le même temps, toute forme de discrimination positive est à éviter.

Metaverse Academy des cours en présentiel par en virtuel

Metaverse Academy des cours en présentiel par en virtuel

Metaverse Academy en coopération avec une entreprise numérique solidaire

En plus de Meta, l’entreprise française Simplon est également impliquée dans la Metaverse Academy.

Depuis 2013, Simplon forme, entre autres, des personnes peu ou pas qualifiées pour leur permettre d’accéder à des métiers techniques et numériques. En plus des bases du numérique, Simplon propose également des cours de cybersécurité ou de développement d’intelligence artificielle.

Selon Frédéric Bardeau, CEO de Simplon, l’utilisation concrète du Metaverse ne joue pas de rôle pour l’instant, car on ne sait pas encore très bien à quoi ressembleront ces mondes un jour. Les futurs développeurs et ingénieurs de support pour les technologies immersives de Meta seront plutôt formés dans des projets axés sur la création de mondes 3D et les interactions dans les univers virtuels.

Meta veut s’établir en Europe en créant 10000 emplois

Le lancement de son propre centre de formation s’inscrit dans le cadre des plans d’investissement de Meta dans l’Union européenne.

En octobre 2021, l’entreprise technologique a déclaré qu’elle avait l’intention de créer 10 000 emplois en Europe d’ici cinq ans pour construire le monde virtuel, la nouvelle priorité stratégique du géant technologique américain.

Jusqu’en mai 2022, elle a déposé cinq demandes de marque aux États-Unis pour son nouveau produit de paiement, Meta Pay. Les demandes indiquent que la société pourrait avoir l’intention de lancer une série de produits et de services liés aux crypto-monnaies, notamment une bourse de crypto-monnaies et un portefeuille.

Une semaine plus tôt, Stéphane Kasriel, responsable de la technologie financière, a déclaré que le nouveau projet de paiement visait à offrir une “expérience de portefeuille unique” multiplateforme.

Les marques déposées le 13 mai auprès de l’Office des brevets et des marques des États-Unis visent à protéger le nom de marque nouvellement acquis par Meta, “Meta Pay”, ainsi que les logos et symboles associés à divers produits et services liés aux crypto-monnaies, notamment un portefeuille de crypto-monnaies, un service d’échange et un service de réseau social en ligne pour les investisseurs.

Les demandes d’enregistrement de marques suggèrent également que la plateforme cherche à se lancer dans les services de prêt, de carte et d’investissement en crypto-monnaie.

Selon Nick Clegg, responsable mondial des relations publiques de Meta, trouver des ingénieurs hautement spécialisés est l’une des priorités les plus urgentes de Meta. L’Europe revêt une importance considérable pour Meta : “Cet investissement est un vote de confiance dans la force de l’industrie technologique européenne et le potentiel des talents technologiques européens”, écrit M. Clegg sur le blog de Meta.

En même temps, Meta poursuit probablement des projets politiques avec son expansion européenne et son annonce de la création de 10000 emplois en Europe.

 

 

 

Recevez les dernières nouvelles sur la cryptomonnaie et le Metaverse par e-mail

Indiquez-nous votre e-mail pour ne plus rater les nouveaux articles.
Votre e-mail n’est communiqué à personne d’autre !