Sélectionner une page

Gravity Lab : le jeu de réflexion original 3D VR maintenant sur Oculus Quest

Gravity Lab : le jeu de réflexion original 3D VR maintenant sur Oculus Quest

Gravity Lab avis prix test du puzzle game original en réalité virtuelle dans lequel vous construisez vos parcours : addictif.

Gravity Lab : le jeu de réflexion original 3 D VR maintenant sur Oculus Quest

Prix : 19,99 € | Sortie 20 août 2020 (Quest) — décembre 2016 (Rift-PCVR) | Oculus Store | Mark Schramm @skyworxx |

Un jeu original et aux possibilités infinies qui consiste à utiliser différents éléments pour résoudre des parcours exploitant la gravité en réalité virtuelle. Certainement l’un des meilleurs jeux d’énigmes u puzzle game sur Oculus Quest adapté des versions PCVR.

Un jeu de construction logique dans lequel vous créez un scénario de test pour réduire a main d’œuvre et donc les coûts de production (c’est un vrai jeu amusant, pas un cours d’économie).

Histoire et gameplay Gravity Lab

Gravity Lab est donc un jeu de réflexion sur la physique. Résolvez des puzzles de différentes manières en utilisant les appareils de haute technologie aux effets uniques.

Un genre peu exploité sur casque de réalité virtuelle, même si on a deux nombreux escape games et quelques jeux de réflexion/action comme Lems VR (une sorte de Lemmings moderne) ou le jeu gratuit QubeFall Free (la version de Tetris en VR).

Gravity Lab est donc un titre de » puzzle game » basé sur la physique qui consiste à déplacer une série de boules naturellement attirée ver le sol d’un endroit à un autre. Comme toute bonne expérience de puzzle avec un concept simple, le gameplay addictif consiste à créer toutes sortes de machines élaborées pour aider au transport.

Le jeu propose une difficulté très progressive. Ainsi dans les premières énigmes vous n’aurez qu’à utiliser qu’un puis deux, trois et jusqu’à neuf machines différentes. Cela me fait un peu penser aux personnes qui réalisent des parcours incroyables de dominos.

Divisez-vous en 3 mondes, chacun avec ses propres éléments uniques ! Mieux, amusez-vous à créer vos propres énigmes grâce à l’éditeur de niveaux inclus et partagez-les avec la communauté des joueurs multi-plates-formes.

L’objectif est de réussir votre mission en utilisant le moins possible d’outils (même si je trouve que l’inverse aurait été aussi très fun).

Un gameplay assez intuitif

De base, vous vous déplacez par téléportation au joystick sans aucun mal de VR. Ensuite, les deux contrôleurs sont sollicités. Avec les boutons de gauche, vous accédez au menu général et au menu de sélection des pièces à utiliser pour créer votre parcours. Avec les gâchettes de droites vous sélectionnes les appareils que vous voulez utiliser en cliquant dessus (majeur et index). Puis simplement avec la gâchette du majeur vous attrapez et déplacez les objets comme vous voulez en 3 dimensions. C’est là qu’un jeu en réalité virtuelle prend tout son sens.

En titre, je dis que le gameplay est assez intuitif, car hélas, toutes les indications sont en anglais, donc si vous ne comprenez pas la langue de Shakespeare, il faudra parfois tâtonner pour comprendre la mécanique des fluides quantique (je délire, mais chaque appareil à vraiment une à plusieurs fonctions spécifiques qu’il faut maitriser pour s’amuser).

Gravity Lab différents modules et utilisation

Les 9 éléments spéciaux à utiliser pour réussir votre automatisation

Gravity Lab est un jeu qui fait appel à toute la gamme d’outils dont vous disposez. Des plates-formes de base pour faire rouler les balles aux accélérateurs, en passant par les gonflables, les portes-laser et bien d’autres, tous ayant une fonction unique pour faciliter la création de machines personnalisées.

Le jeu est en anglais, même si votre esprit scientifique de laborantin de la gravité, va vous faire essayer et observer, je vous propose de détailler tous les objets disponibles pour créer votre système automatisé :

  • Le « Gravity Board » est basé sur une technologie éprouvée d’accélération de la gravité et pousse vos objets sur de légères inclinaisons. C’est l’appareil de base qui peut parfois avec une seule pièce bien utilisée solutionner un parcours. Sa fonction est comme similaire à celle d’un tunnel pour un parcours de billes.
  • Tube d’accélération linéaire est un outil puissant si vous avez besoin de tirer sur des objets sur de grandes distances. En réalité , il s’agit d’une sorte de canon qui propulse vos boules à l’autre bout de la pièce.
  • Le « modifier » modificateur peut modifier la gravité d’un seul objet. Cet appareil une fois mis en place doit être paramétré en cliquant sur la roue crantée qui apparait dessus. De là vous pouvez choisir d’inverser, d’augmenter ou même de désactiver la gravité des boules qui la traverse. Idéal pour faire remonter une boule dans un tube.
  • Sensor Ring” ou anneau de capteurs envoie des signaux électriques (3 canaux disponibles) chaque fois qu’un objet les traverse. Ici encore, la roue de paramétrage permet de sélectionner une couleur correspondant à celle recherché.
  • Le gestionnaire de signaux “signal manager” est le centre qui gère tous les signaux à proximité. Chaque circuit en a besoin d’un et vous aussi !
  • Laser gate” ou la porte-laser peut arrêter dynamiquement chaque objet se trouvant sur son chemin. Appliquez un signal et elle s’ouvrira.
  • La balance brevetée ou ” weight scale” utilise une technologie de pointe pour mesurer la masse d’un objet et envoyer des signaux.
  • Le capteur de ratio ou “ratio sensor” enverra des signaux lorsqu’un certain ratio d’articles aura été atteint. Un must pour tout circuit complexe.
  • Et enfin, la pompe à gravité “gravity pump” est la plus puissante sur le marché. Appliquez un signal et aspirez chaque objet hors de son chemin.

tuto gravity labs

Immersion VR test de Gravity Lab

A priori le jeu ne nécessite pas de se déplacer, et on pourrait croire qu’il est possible de jouer assis. Et bien, croyez-moi, mieux vaut être debout en roomscale (zone de jeu de 2 x 2 mètres). Ainsi, vous vous déplacerez dans la salle expérience (téléportation au joystick) pour obtenir différents points de vue. Je n’ai pu résoudre certaines énigmes qu’en ayant des angles de vue précis sur les parcours des boules à l’intérieur des tubes.

L’immersion est vraiment bonne, on a une grande facilité à prendre les objets, les déplacer, les incliner et aussi accéder à leurs paramètres pour changer leurs effets.

Graphismes et bande-son

Une réalisation de très bonne qualité avec cependant de très beaux effets de transparence et de lumière. Mais ici, le plus important est la fluidité des animations et surtout le fait que vous créez vous même votre scène visuelle. En effet, il existe pour chaque puzzle plusieurs solutions. Même si on y prête très peu d’attention, les salles de laboratoire sont vitrées et permettent de voir de jolis décors en fond. Mais, ce que j’apprécie le plus dans la version test auquel j’ai joué plusieurs heures c’est la précision des objets et la facilité de les placer en 3 dimensions.

La voix qui vous guide est excellente, mais hélas uniquement en anglais. Par contre la bande-son est un peu limitée, même si les effets sonores sont sympathiques.

Trailer et test vidéo Gavity Lab VR sur Quest

Voir la vidéo Gravity Lab version Oculus Quest. En complément, je publierai une démo plus complète sur le Quest le 20 août 2020, jour de sa sortie officielle selon la demande de son développeur.

 

Casques VR compatibles avec Gravity Lab

Gravity Lab Oculus Quest

Prix et date de sortie Gravity Lab

Le jeu de réflexion est sorti fin 2016 sur Oculus Rift. L’adaptation pour l’Oculus Quest est maintenant annoncée “prochainement” sur l’Oculus Store. Mais, la date de sortie est bien confirmée par Mark Schramm sur l’Oculus Store le 20 août 2020 (je confirme qu’elle est prête puisque c’est sur une version invité sur le Store que j’ai pu le tester).

Pour le prix on peut espérer le même que sur Rift, c’est-à-dire 19 €, même si la tendance est de faire des prix supérieurs. Pour l’instant pas de précision si le jeu sera cross-buy (acheté sur Rift, vous obtenez gratuitement la version Quest).

Gravity Labs Oculus Quest date

Le Studio Mark Schramm @skyworxx

En réalité, il s’agit d’un développeur indépendant australien spécialisé depuis 7 ans dans la réalité virtuelle, primé pour ses compétences sur Unity 3 D.

Il fait aussi partie des développeurs de Superhot édité par SuperHot Team ainsi que Low-Fi. Il a aussi réalisé ou participé à des titres VR moins connus comme The Battle of Hamel,  Aussie Sport VR, Nightime Terror, Darkfield. Et une expérience en réalité augmentée Reloadbar.

Avis Gravity Lab

Gravity Lab : un nouveau genre de jeu de réflexion en VR
  • 9.6/10
    Gameplay - 9.6/10
  • 8.9/10
    Immersion VR - 8.9/10
  • 8.7/10
    Graphisme - 8.7/10
  • 7.5/10
    Audio - 7.5/10
  • 9/10
    Rapport Qualité/Prix - 9/10
8.7/10

Avis Gravity Lab

Un excellent jeu de réflexion en réalité virtuelle. Avec des puzzles à résoudre bien pensés. Il y a un bon mélange avec des puzzles guidés et des puzzles aux solutions ouvertes, ce qui apporte une certaine variété dans les épreuves.

L’ambiance est bonne, avec de beaux graphiques animés et de superbes effets. Le jeu se déroule dans une station spatiale, et vous pouvez voir par la fenêtre le ciel étoilé ou des planètes. Il a aussi un certain humour avec la voix (anglaise) souvent sarcastique. Le jeu offre de base 75 puzzles à résoudre.

Le jeu apporte en plus de bonnes innovations dans le genre puzzle game avec une dimension sociale sans être multijoueur :

  • Vous pouvez créer vos propres parcours et découvrir aussi ceux des autres joueurs.
  • Classement des joueurs en fonction de l’efficacité de la solution trouvée (nombre d’appareils utilisés et vitesse de résolution).

gravity labs gameplay social multijoueur

Un très bon jeu de réflexion, si ce n’est le meilleur sur Oculus Quest, infini et original, qui ravira les fans d’escape game ou puzzle game désireux de changement.

A propos de l'auteur

Rodolphe Degandt

Conçu en plein mai 68, il en garde cet esprit de changement dans la bonne humeur. Ce digital boomer découvre l'informatique à 10 ans avec un ZX81 de 1ko ! Depuis, plus de 22 certifications obtenues pour rester connecté . Aujourd'hui, ce quincado accompagne des entreprises dans leur transformation digitale et forme des étudiants et des professionnels , toujours animé par la même passion. Avec l'arrivée des objets connectés et des enceintes vocales, (auteur du guide sur le casque VR Oculus Quest et du premier Guide Amazon Echo en français), il partage ses essais, découvertes et avis sur le blog Stylistme.com. Le seul moment où il se déconnecte totalement est lorsqu'il est sur son kayak entre Bougival et Nanterre.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous

Indiquez votre e-mail pour ne plus rater les nouveaux articles.(votre email n'est communiqué à personne d'autre)

Guide Stylistme

Guide Oculus Quest français