Web3 le guide de l’évolution d’Internet pour démocratiser l’arrivée du Metaverse et le développement des crypto monnaies.

 

Web3 c’est quoi ? l’Internet du Metaverse et des crypto monnaies

2021 a été une année clé pour la visibilité des crypto monnaies et les débuts du Metaverse (voir le guide complet). Cela est sans aucun doute dû aux effets que COVID-19 sur l’économie et les interactions sociales. Beaucoup d’entre nous recherchent de nouvelles façons de se divertir et de s’enrichir « facilement ».

Alors que les conversations commençaient à passer du Bitcoin (BTC) à d’autres projets de cryptographie plus importants tels que les mises à niveau du réseau Ethereum et les monnaies numériques des banques centrales, ou CBDC, la couverture médiatique suggérerait que l’adoption généralisée de la crypto est déjà bien avancée. Mais, force est de constater que la majorité des gens ignorent de quoi il s’agit.

Cependant, il existe un projet qui pourrait bel et bien faciliter l’adoption par le grand public de la cryptographie : Web3.

Qu’est-ce que le Web3 ou Web 3.0 ?

En mettant l’accent sur la communauté, le Web3 représente pour beaucoup l’évolution d’Internet (Web 1 ou Web 2.0) où les utilisateurs opèrent de manière décentralisée plutôt que de s’appuyer sur de grandes entreprises privées ou des organismes gouvernementaux centralisés.

Pour beaucoup, cela semble être la prochaine étape logique pour Internet, où le concept repose en partie sur les lacunes du Web 1.0 et 2.0, telle que la concentration du pouvoir au sein d’entités centralisées et les problèmes liés au respect des données personnelles et la vie privée.

  • Web 1 ou read only (à l’origine la version militaire avec Arpanet en 1969, puis en 1989 lancement de Mosaic) permettait de lire des informations et les bases du panier d’achat)
  • Web 2 avec l’arrivée des Market Places, des réseaux sociaux, des GAFA et la collecte de vos données personnelles (quand c’est gratuit, le produit c’est vous).
  • Et maintenant l’arrivée du Web 3 le web l’Internet décentralisé grâce à la technologie Blockchain. Ou comment échanger de la valeur sans intermédiaire, sans autorité centrale et sans compte bancaire, utilisant les crypto monnaies.

Le Web 3 propose par exemple d’utiliser le nouveau navigateur Brave sans publicité, traçage et sans collecte de données. Mais, si vous acceptez des pubs, alors vous serez rémunérés pour cela via le token BAT. Sans pub, le navigateur va fonctionner plus vite.

Web 3 définition

Web 3 l’Internet décentralisé en lecture et écriture

Quelles sont les différences entre le Web 2.0 et Web 3.0

Pour mieux comprendre les évolutions de ces deux technologies, voici un tableau de comparaison entre le Web2 et le Web3 comme support au Metaverse.

Web 2.0

Web 3.0

Jeux du multijoueur au Metaverse

  • Second Life (2003)
  • World of Warcraft (2004)
  • Roblox (2006)
  • Minecraft (2011)
  • Fortnite (2017)
  • VRChat et RecRoom ou Horizon Worlds
  • Zenith VR (2021)
  • Decentraland (MANA)
  • The Sandbox (SAND), lire l’article dédié
  • Cryptovoxels (VOX)
  • Somnium Space
  • Axie Infinity (AXS)
  • DeFi Kingdoms
  • Crabada 

Apps

  1. Revolut, Paypal
  2. Messenger; iMessage
  3. Medium, Patreon, YouTube
  4. Safari, Chrome
  5. Bill of Sale
  6. Dropbox
  1. Trustwallet, Outgrid
  2. Discord, Telegram, Status
  3. Streemit, Rally
  4. Bat et Brave, Swash
  5. Open Sea, Dapper
  6. IPFS, Sia, Storj

Structure organisationnelle

  • Propriété centralisée
  • Les décisions sont basées sur l’ajout de valeur pour les actionnaires

 

  • Gouverné par la communauté, généralement par le biais d’une organisation anonyme décentralisée (DAO)
  • Des jetons « non fongibles » sont émis et permettent de participer à la gouvernance (NFT).
  • Les décisions sont basées sur le consensus des utilisateurs.

Stockage des données

  • Centralisé
  • Décentralisé (les actifs)

Plateforme matérielle

  • PC, tablette, smartphone ou console
  • Casque de réalité virtuelle (VR)
  • Lunettes, tablette, smartphone Réalité Augmentée (AR)
  • PC
  • Casque de réalité virtuelle (VR)
  • Lunettes, tablette, smartphone Réalité Augmentée (AR)

Mode de paiement

  • Monnaie fictive du jeu
    Paiement traditionnel par Carte bancaire

Portefeuille de crypto monnaie et tokens
(Crypto Wallet)

Propriété des actifs numériques
  • Loués sur la plateforme où ils ont été achetés
  • Propriété par des jetons non fongibles (NFT)

Transférabilité des actifs numériques

  • Verrouillé sur la plateforme
  • Transférable

Création du contenu

  • Studios de création ou développeurs indépendants
  • Communauté d’utilisateurs
  • Ou studios de création ou développeurs indépendants

Activités

  • Socialisation
  • Jeux multijoueurs
  • Streaming en continu de jeux
  • Jeux compétitifs (par exemple, e-sports)
  • Play to Earn (P2E : jouer en gagnant de l’argent)
  • Socialisation
  • Jeux multijoueurs
  • Streaming de jeux
  • Jeux compétitifs

Identité des utilisatuers

  • Avatar de la plateforme utilisée
  • Avatar personnel
  • Identité auto-souveraine et interopérable
  • Identités anonymes basées sur des clés privées
Génération de gains
  • Répartition entre distributeur et créateur
    Ex : la plateforme ou la boutique d’applications gagne 30 % de chaque jeu acheté et 70 % vont au développeur
  • Peer-to-peer ; les développeurs (créateurs de contenu) tirent directement des revenus des ventes
  • Les utilisateurs/joueurs peuvent gagner de l’argent en jouant ou en participant à la gouvernance de la plateforme
  • Perception de royalties sur les échanges secondaires de NFT aux créateurs

 

Web 3.0 évolution Internet

Évolution d’Internet de son lancement au Web 3.0

Web3, DeFi, DAO & Metaverse

Nous en avons déjà vu des exemples dans les espaces crypto et DeFi tels que le projet MakerDAO, qui cherche à construire un système financier mondial impartial géré par la communauté. Alors que la popularité de DeFi augmentait en 2021, de plus en plus de projets et de protocoles ont fait leur chemin sur le marché, tous rivalisant pour apporter les avantages de DeFi au plus grand nombre de personnes possible. De même, des protocoles tels que Nereus ont été conçus pour résoudre les problèmes de gouvernance équitable et d’expérience utilisateur, qui reflètent tous deux les problèmes existants du Web 2.0.

Bien qu’il puisse sembler que les protocoles Web3 et DeFi sont des projets distincts (ce qu’ils sont), ces protocoles jettent les bases de Web3 et de son adoption. Nous sommes encore loin de voir Web3 devenir une réalité, mais les protocoles DeFi qui arrivent sur le marché offrent non seulement un avant-goût de ce à quoi pourrait ressembler la prochaine itération du Web, mais offrent également des opportunités de commentaires et d’ajustements pour s’assurer Web3 sert vraiment tout le monde au mieux de ses capacités. Alors, cela signifierait-il que la cryptographie serait vraiment grand public ?

Web3 DAO, DeFi et Metaverse

Web3 DAO, DeFi et Metaverse

Sans doute, oui. En janvier 2021, il y avait environ 4,66 milliards d’internautes actifs dans le monde, et si Web3 devenait la valeur par défaut, chacun de ces utilisateurs finirait par utiliser quotidiennement la technologie blockchain et crypto, même s’ils n’étaient pas au courant. de celui-ci. Cependant, le principal problème réside dans ce à quoi Web3 ressemblerait même. Et, en tant que projet communautaire, cela signifie qu’il n’y a pas toujours une seule direction pour la prochaine phase de notre Internet. En tant que tel, certains ont fait valoir qu’une adoption généralisée serait difficile en raison d’un contrôle technique et d’un manque d’orientation claire.

Démocratisation de la crypto et du Metaverse avec le Web3

Alors que l’utilisation des cryptomonnaies est en forte augmentation depuis la pandémie, l’augmentation du nombre de nouveaux détenteurs de portefeuilles (cryto wallet) a commencé à se stabiliser autour des 70 millions début 2022. Soit pour l’instant 0,9 % de la population mondiale.

Aussi on peut s’interroger sur ce premier palier et ce qui bloque l’adoption par le grand public.

Nombre utilisateurs de portefeuilles crypto

Nombre utilisateurs de portefeuilles crypto (source Statista)

Bien qu’il soit possible que l’attente de la mise en œuvre de Web3 puisse en être la raison, la réglementation gouvernementale pourrait être un autre facteur pour aider à intégrer la cryptographie dans le courant dominant.

Auparavant, les cryptomonnaies n’étaient pas considérées comme facilement accessibles au marché de masse en raison de leur complexité et de la perception de leur volatilité.

Les opinions ont commencé à changer avec l’arrivée sur le marché de produits cryptographiques plus accessibles, tels que les monnaies stables, les cartes de débit en crypto monnaie ou les produits DeFi.

Le Royaume-Uni, par exemple, semble avoir poussé ses plans un peu plus loin avec la création du nouveau Crypto and Digital Assets Group pour s’assurer que le Royaume-Uni cultive l’innovation dans le secteur de la crypto tout en établissant une réglementation. Bien que cela permette à un nombre encore plus grand de personnes d’avoir un accès facile aux avantages de la crypto, tels que la rapidité des transactions et la réduction des coûts (tout en atténuant la volatilité), cela éloignerait l’accent de la crypto de la souveraineté et de la décentralisation.

Situation actuelle des monnaies numériques des banques centrales (CBDC)

Situation actuelle des monnaies numériques des banques centrales ou CBDC (source : Cbdctracker)

  • Cancelled : Pays ayant annulé ou mis hors service une CBDC.
  • Research : les pays qui ont mené une première recherche explicative sur les CBDC.
  • Proof of Concept : les pays qui sont à un stade de recherche avancé et ont publié une preuve de concept de CBDC.
  • Pilot : Les pays qui ont développé une CBDC testée dans un environnement réel, soit avec un nombre limité de parties, soit à grande échelle.
  • Launched : les pays qui ont officiellement lancé une CBDC.

L’espace crypto est actuellement à la croisée des chemins et la course entre Web3 et la régulation centrale façonnera ce à quoi ressemblera l’avenir.

Malgré la multitude d’avantages que la crypto et le Metaverse peuvent offrir, certaines personnes restent sceptiques en raison du manque de surveillance gouvernementale, ainsi que de la forte volatilité des valeurs.

La crypto se répandrait-elle auprès du grand public si les gouvernements commençaient à établir des réglementations ?

La réponse est certainement oui. On peut soutenir que la crypto est déjà « courante » dans les pays dotés d’une réglementation complète, comme Singapour, ou dans les pays dont le gouvernement est fortement favorable aux cryptomonnaies, comme le Salvador et, plus récemment, les Tonga. Elle n’est encore qu’à l’écart dans les pays qui sont encore en train d’élaborer des cadres et de décider de leur position à l’égard des cryptomonnaies.

Maintenant, le risque est aussi de voir apparaitre des réglementations et une fiscalisation différentes selon les pays, alors que le principe même est de supprimer les frontières.

 

 

Recevez les dernières nouvelles sur la VR, cryptomonnaie et le Metaverse par e-mail

Indiquez-nous votre e-mail pour ne plus rater les nouveaux articles.
Votre e-mail n’est communiqué à personne d’autre !