Sélectionner une page

Comment faire revenir vos visiteurs sur votre site web ?

Comment faire revenir vos visiteurs sur votre site web ?

Comment faire revenir vos visiteurs sur votre site (tuto marketing digital) : 10 techniques faciles pour augmenter et fidéliser vos visiteurs.

Comment faire revenir vos visiteurs sur votre site web ?

Il existe deux raisons majeures pour lesquelles plus de 75 % de vos visiteurs ne reviennent pas sur votre site :

  • Vous devez améliorer l’expérience utilisateur sur votre blog.
  • Vous n’avez plus aucun moyen d’atteindre vos visiteurs après leur départ de votre site.

La bonne nouvelle, c’est que chacun de ces deux problèmes peut être résolu, voyons maintenant comment vous y prendre facilement.

Avant tout, la meilleure méthode est de créer un contenu unique et pertinent qui intéresse vos lecteur.

Partie 1 – Comment faire revenir vos visiteurs sur votre site ? :

Comment améliorer l’expérience utilisateur de votre site web ?

Parmi les problèmes potentiels, on peut citer la lenteur du chargement des pages, les problèmes de réactivité des téléphones portables et bien d’autres encore…

L’expérience utilisateur de votre blog en est le fondement – lorsque vous y parvenez, beaucoup d’autres choses se mettent naturellement en place.

Et cela vous aidera à développer votre blog plus rapidement. La création d’expériences positives a tendance à créer un effet d’entraînement.

Examinons un certain nombre de façons d’améliorer l’expérience utilisateur de votre blog :

Améliorer le temps de chargement des pages

Si votre page prend trop de temps à charger, vos visiteurs risquent tout simplement d’abandonner leur connexion et d’aller voir un autre site.

Plusieurs études ont démontré que 40 % des internautes quittent une page qui met plus de 3 secondes à se charger.

Il existe des outils gratuits pour tester la vitesse de chargement de vos pages :

  • Pingdom pour évaluer le temps de chargement de vos pages.
  • L’outil Google PageSpeed Insights qui à l’avantage de mesurer la vitesse sur mobile et sur ordinateur.
outil gratuit vitesse chargement site Comment faire revenir les 75 % de vos visiteurs sur votre blog ?

Test vitesse Stylistme.com avec Google PageSpeed Insights

 

Donc, si le temps de chargement de vos pages est supérieur à 2 ou 3 secondes, vous devrez prendre des mesures pour accélérer votre site.

Que pouvez-vous donc faire pour améliorer le temps de chargement de votre page ?

  • Passez à un hébergeur web plus rapide. Je vous conseille l’hébergeur français O2switch pour son rapport qualité/prix.
  • Utilisez un plugin pour accélérer votre site. Il existe des plugins performant pour optimiser la vitesse de chargement de vos pages Web. Par exemple, l’excellent plugin français WP Rocket (payant). Mais aussi, des plugins de mise en cache gratuits comme WP Fastest Cache. L’un ou l’autre fera un bon travail pour accélérer WordPress. Mais WP Rocket comprend également d’autres fonctionnalités comme la technique de lazyload (la page se charge au fur et à mesure que votre visiteur scroll).
  • Utiliser un thème léger –Le thème Astra est une excellente option, car il est léger et convivial pour le constructeur de pages.
  • Optimisez vos images –Ce billet explique tout ce que vous devez savoir.
    Il existe de nombreuses autres façons d’optimiser votre site, mais les éléments ci-dessus auront un impact significatif.
  • Utiliser un réseau de diffusion de contenu (CDN) –Ce post sur WP Superstars explique en quoi consistent ces solutions. Et n’oubliez pas de consulter notre comparaison des services CDN.

Suivez les conseils que je viens de vous donner. Ce sont généralement les moyens les plus simples d’accélérer un site sans avoir à modifier le code ou à engager un développeur.

Rendez votre contenu lisible et utile

Une expérience utilisateur propre et axée sur la conversion est super importante si vous voulez que vos visiteurs continuent à revenir pour plus de contenu. Mais qu’est-ce que cela signifie exactement ?

Chaque élément de votre blog doit avoir un but. Soit quelque chose qui profitera à vos lecteurs, soit qui vous aidera à atteindre vos objectifs.

L’un des principaux problèmes est la barre latérale. C’est la partie la plus déroutante de tout blog. Et la partie qui convertit le moins. Alors, demandez-vous si vous avez besoin de tous ces blocs. Est-ce que tout a une utilité pour vos lecteur ? Tout ce qui se trouve dans votre barre latérale devrait soit être bénéfique pour vos visiteurs, soit vous aider à atteindre vos objectifs plus rapidement.

Si ce n’est pas le cas, éliminez tout ce qui ne sert à rien !

Les widgets que vous pouvez supprimer

Voici quelques exemples de widgets présents dans la barre latérale (droite ou gauche) que vous pourriez supprimer :

  • Nuages de mots-clés. Ils étaient autrefois à la mode, mais ils font plus de mal que de bien du point de vue de l’expérience utilisateur.
  • Les widgets de médias sociaux. Ils constituent un moyen rapide pour vos lecteurs de quitter votre blog et de se laisser distraire par autre chose. Je préfère les afficher dans les zones de bas de page ou sur ma page de contact.
  • Blogrolls. Créer des liens vers d’autres blogueurs est une chose que tout le monde devrait faire davantage, mais je préfère créer des liens vers des articles spécifiques dans les billets de blog parce que cela correspond mieux à ce que les visiteurs lisent à ce moment-là.
  • Publicités. Vos publicités sont-elles performantes ? Si ce n’est pas le cas, il serait peut-être préférable de les supprimer et d’explorer d’autres options de monétisation.
  • Icônes et badges. L’utilisation de logos “Vu à télé” pour la preuve sociale fonctionne bien pour les sites populaires sur lesquels tout le monde ne peut pas figurer. Si vous avez des badges parce que vous avez écrit pour un annuaire d’articles sur lequel tout le monde peut être publié, il faut absolument les supprimer.

Cependant, vous pouvez même supprimer totalement votre barre latérale et vous concentrer entièrement sur votre contenu. Dans ce cas, vous allez intégrer directement les éléments importants directement dans votre contenu comme les formulaires d’adhésion ou de contact.

Consultez votre blog sur un appareil mobile

Quel que soit le CMS pour créer votre blog, il y a de fortes chances qu’il intègre déjà un outil de redimensionnement automatique de l’affichage.

Et si vous utilisez WordPress, vous constaterez probablement que tous les thèmes modernes sont dits “responsive“. C’est-à-dire que le contenu s’adapte automatiquement à la taille de l’écran sur lequel il est consulté.

Cela dit, vous devez quand même vérifier l’apparence de vos pages pour une consultation sur smartphone (ou tablette). Pour cela, je vous conseille d’utiliser l’outil gratuit Google Test d’optimisation mobile.

Test performance optimisation site sur mobile

Mais il y a une distinction importante à faire :

  • Ce n’est pas parce qu’un thème répond aux besoins des mobiles qu’il sera bien vu sur les mobiles.

Si votre site n’est pas performant sur les smartphones, vous avez plusieurs options :

  • Envisager de changer de thème.
  • Utiliser le format AMP (Accelerate Mobile Page) qui va créer des pages spécifiques optimisées pour une consultation sur mobile. Pour WordPress, il existe le plugin gratuit AMP.
  • Certains sites utilisent une version spécifique avec un thème dédié au mobile.

Facilitez la digestion de vos contenus

Si une personne est accueillie par un énorme mur de texte, cela la dissuadera de le lire. D’un autre côté, si vous formatez votre contenu pour qu’il soit lisible, vos lecteurs auront une bien meilleure expérience. Et ils seront plus enclins à rester dans le coin.

Voici quelques conseils rapides pour améliorer votre formatage :

  • Rédigez des paragraphes plus courts. Les murs du texte sont décalés. Des paragraphes plus courts sont beaucoup plus attrayants et améliorent l’engagement.
  • Utilisez des sous-titres logiques. Les sous-titres logiques rendent votre contenu plus facile à lire, et se distinguent des personnes qui parcourent rapidement votre contenu.
  • Utilisez des listes à puces ou numérotées. Elles constituent un excellent moyen de décomposer le texte.
  • Utilisez les images avec précision. Les images sont un excellent moyen de décomposer votre contenu, mais ne ressentez pas le besoin de les inclure si elles n’ont pas de sens. Chaque image doit avoir un but.

Avoir un site lisible

Maintenant, vous devez également tenir compte de la typographie ou police de caractères. Votre typographie doit être facile à lire. Voici un exemple d’une typographie difficile à lire, même si cela donne du style.

Importance choix typographie site web

Maintenant, si la typographie de votre thème n’est pas idéale du point de vue de la lisibilité, vous pouvez changer de thème, mais vous pourrez aussi essayer d’aller dans vos paramètres pour les modifier.

Par exemple, j’utilise le thème Extra ou Divi d’Elegant Theme qui me permet de personnaliser les polices et autres paramètres typographiques. Voici un exemple de mes paramètres typographiques de base en ce moment. La plupart des thèmes permettent aussi d’activer les polices de caractères Google.

personnaliser la police caractère site internet

Le choix de la police est important, mais la hauteur des lignes (les espaces blancs comptent) l’est tout autant. Augmenter ce paramètre donne un peu plus d’espace à votre contenu. Et une taille de police plus grande facilitera la lecture, sans qu’il soit nécessaire d’utiliser la fonction de zoom du navigateur web.

Vous pouvez également engager un développeur pour modifier la typographie à votre place (qui modifiera le style CSS de vos pages)

Vos titres sont une promesse : comme en publicité votre contenu doit en apporter la preuve

Avez-vous déjà été déçu lorsque vous lisez un titre, cliquez et trouvez un contenu qui n’est pas à la hauteur de vos attentes ? Votre réaction est simple, vous quittez ou revenez à la page précédente très très rapidement. C’est ce que l’on appelle le taux de rebond. Plus celui-ci est haut (le plus souvent), plus vos visiteurs ont été déçu par votre contenu. Aussi, il y a de fortes chances qu’il hésite avant de visiter à nouveau votre site. Rappelez-vous cet adage populaire : la première impression est souvent la bonne ! ou il n’y a qu’une première fois pour faire bonne impression.

C’est pourquoi il est si important que votre contenu respecte la promesse qu’il fait dans votre gros titre. Tout se résume à des attentes. Ainsi, vous aurez peut-être moins de trafic, mais vos lecteurs seront plus heureux et beaucoup plus enclins à partager votre contenu avec leurs amis et leurs contacts.

Pour faciliter la rédaction de vos titres, intégrez-les dans votre processus de création de contenu afin de vous assurer que vous offrez le meilleur à vos lecteurs. Si vous n’avez pas de processus, c’est donc le moment de commencer.

La longueur de votre titre (la taille compte en SEO)

A noter que la longueur du titre a aussi son importance, trop court vous ne direz pas grand chose et trop long il ne sera pas visible sur Google. Un outil simple et gratuit qui peut vous servir à optimiser la longueur de votre titre est Yoast SEO (il servira aussi à rédiger votre méta description).

Quelle est la bonne longueur titre article blog SEO

Récemment, un de mes lecteurs m’a dit qu’il n’aimait pas mes titres sur les jeux vidéos en réalité virtuelle. Je l’ai donc questionné et il m’a dit qu’il trouvait mensonger que d’écrive le mot “test”, alors que le jeu n’était pas encore disponible. Je lui ai expliqué que souvent j’avais des versions bêta, mais surtout quand je n’avais pas essayé le jeu que je venais mettre à jour mon article une fois sorti. Au final, j’ai trouvé son commentaire pertinent et j’ai retiré le mot test des jeux non testés. Une fois le jeu reçu et mon avis fait j’ai mis à jour en remettant le mot test. Voilà pourquoi le paragraphe suivant est important.

Écoutez les attentes vos visiteurs

Une façon simple d’améliorer l’expérience de vos visiteurs  et de transformer simultanément les lecteurs réguliers en fans inconditionnels est de les écouter.

  • Être alerté des bugs rencontrés par vos utilisateurs. Près de 70 % des utilisateurs ayant rencontré une difficulté quittent immédiatement le site ou se rendent sur un site rival.
  • Trouver les bons sujets d’articles.
  • Faciliter la navigation ou l’expérience utilisateur.
  • Éviter les commentaires désagréables sur les réseaux sociaux.

Les techniques pour connaître les attentes de vos visiteurs

Ne vous contentez pas d’être ouvert aux commentaires de votre public, mais encouragez-les activement. Plus important encore, apprenez à mieux les connaître. Comprenez leurs difficultés, leurs objectifs et la façon dont vous pouvez les aider. Vous aurez ainsi une idée plus précise du type de contenu que vous devez créer.

Vous n’avez pas besoin de consacrer beaucoup de temps à la réalisation d’une étude approfondie.

La première méthode consiste à lire et prendre en compte les commentaires laissés sur vos articles. Évidemment cela implique d’avoir ouvert les commentaires et dans chacun de vos posts d’inviter le lecteur à réagir.

Une autre technique est de créer une enquête rapide en utilisant la version gratuite de Typeform ou de Google Forms. Une fois réalisé, vous pouvez ajouter un lien dans la barre latérale, l’ajouter dans vos articles ou l’envoyer dans votre email de bienvenue en cas d’inscription à votre newsletter. En plus de vous enquérir des objectifs et des défis de vos lecteurs, vous pouvez également demander quels sont les sujets et les types de contenu qu’ils aimeraient consulter.

Si vous avez une page Facebook, il est également très simple d’y publier votre contenu et d’obtenir des avis pour améliorer le choix de vos thématiques. Cependant, cette solution représente beaucoup de risque de bad buzz.

Enfin, et c’est certainement la base, consultez vos statistiques de page. Quelles sont les pages les plus regardées et la durée de consultation. Cela vous indiquera les sujets les plus pertinents.

D’autre part, offrir aux internautes la possibilité de s’exprimer permet d’éviter qu’ils ne reportent leurs commentaires (désagréables) sur les réseaux sociaux et nuire à votre image.

Article complémentaire : 13 techniques de référencement naturel SEO utilisables depuis 2018

Partie 2 – Comment faire revenir vos visiteurs sur votre site web ? : les tactiques et outils pour inciter les lecteurs à revenir

Créer une liste de diffusion et faciliter l’inscription à votre newsletter

La première étape pour inciter vos lecteurs à revenir est de commencer à constituer votre liste de diffusion.

Mais pourquoi le courrier électronique ? C’est sûrement une chose du passé ? Non. L’email est une technique du marketing direct très efficace. En fait, il a un retour sur investissement plus élevé que tout autre canal de marketing grâce à son très faible coût de mise en place. De plus, il vous donne des statistiques très utiles sur les sujets qui intéressent votre cible.

L’emailing est beaucoup plus efficace que les réseaux sociaux pour conserver un lien avec vos clients. Pour mettre les choses en perspective, je préfère avoir 1 000 abonnés à ma newsletter que 10 000 abonnés à mon compte Twitter. 

Comment créer votre liste de diffusion ou d’abonnés ?

Il suffit de vous procurer un fournisseur de services de marketing par courriel, de créer une liste de diffusion et d’ajouter des formulaires d’adhésion à votre blog pour inviter vos lecteurs à s’y inscrire.

Certains fournisseurs de services de messagerie électronique vous permettent de créer des formulaires d’adhésion, mais si vous utilisez WordPress, vous obtiendrez plus de résultats avec un module d’abonnement à la messagerie électronique comme Mailchimp.

L’intérêt est que vous pourrez même automatiser votre lettre d’information hebdomadaire à partir de votre flux RSS. C’est cette technique que j’utilise sur Stylistme.com, une fois mise en place, le temps passé à actualiser est de 0 seconde. Tout se fait automatiquement. Voici à quoi ressemble ma Newsletter qui va se générer automatiquement chaque vendredi (j’ai coupé le bloc en bas des mentions obligatoires comme le lien de désabonnent) :

Newsletter automatique WordPess a partir flux RSS

Si vous voulez voir à quoi elle ressemble une fois générée, je vous invite à vous inscrire dans la barre latérale en indiquant votre email —>

Quel résultat obtenir avec les listes de diffusion et votre newsletter ?

Personnellement, j’obtiens un taux d’ouverture autour des 40 %, ce qui génère le retour de hebdomadaire de 250 lecteurs sur une liste de 980 inscrits. Et ceci pour une action mise en place une seule fois.

Pour les thèmes WordPress, il existe de très bons plugin qui permettent de créer des encarts d’inscription très design. C’est le cas chez Elegant Theme pour les thèmes comme Divi ou Extra. Vous pouvez utiliser le plugin Bloom très visuel et entièrement paramétrable et responsive.

Comment faire revenir vos visiteurs sur votre site ? liste de diffusion newsletter

Utiliser les notifications “push” directement dans le navigateur de vos lecteurs

Un autre excellent moyen d’atteindre votre cible est d’utiliser les notifications push basée sur le navigateur. Il y a de fortes chances que vous avez déjà vu quelque chose de ce genre es’afficher en haut à gauche en naviguant sur internet :

autoriser les notifications navigateur web

Une fois qu’une personne a cliqué sur le bouton d’autorisation, vous pouvez lui envoyer des mises à jour qui apparaîtront directement dans son navigateur web.

notification push web

Les plugins WordPress pour les notifications push navigateur

Par exemple, vous pouvez sur WordPress utiliser les plugins PushEngage gratuits jusqu’à 2 500 ou abonnés ou le plugin Izooto.

PushEngage ou Izooto fonctionnent avec les principaux navigateurs, dont Firefox, Safari ou Chrome. Mieux ils fonctionnent aussi bien pour les ordinateurs de bureau que pour les téléphones portables et même sur les pages AMP. Peu importe que vous ayez un site web HTTP ou HTTPS, vous pouvez activer la notification en mode “push” en une dizaine de minutes (il vous faudra accéder à vos fichiers via FTP pour les sites en HTTPS).

Et grâce à la possibilité de créer des notifications ciblées et une segmentation personnalisée – notamment par géolocalisation – vous aurez un meilleur taux de clics et un taux de désabonnement plus faible.

Comment faire revenir vos visiteurs sur votre site ? plugins WordPress pour les notifications push navigateur

Encouragez vos lecteurs et vos abonnés à vous suivre vos profils sociaux

Le courrier électronique est personnel, immédiat et direct.  Sans parler du fait qu’il est bien plus efficace que les réseaux sociaux pour fluidifier le trafic.

C’est pourquoi je privilégie les inscriptions par email plutôt que de développer ma visibilité sur les médias sociaux qui nécessite une forte implication et réactivité pour un effet à très courte durée. Et puis, il s’agit de répondre à la question “comment faire revenir vos visiteurs sur votre site ?”. Or les utilisateurs des réseaux cliquent très peu sur les liens d’articles et si ils le font ils restent moins de temps que ceux passer par une recherche Google.

Mais c’est toujours une bonne idée d’encourager vos lecteurs existants à vous suivre sur les réseaux sociaux. Cela vous donne un moyen supplémentaire pour garder le contact avec eux.

Le plus simple est d’ajouter les pictogrammes des réseaux sociaux sur lesquels vous êtes présents sur différents emplacements de votre site :

  • Menu haut,
  • barre latérale,
  • fin d’article,
  • ou le pied de page (ou footer).

inviter à vous suivre sur les réseaux sociaux

Je vous conseille également de les ajouter dans votre newsletter avec un petit message “restons en contact :”

Créer une communauté pour soutenir la croissance de votre blog

La création de votre propre communauté demande beaucoup de temps et un entretien permanent, donc ce n’est pas pour tout le monde, mais j’ai pensé qu’il serait utile de le mentionner.

En général, vous avez deux options ici :

  • Créer votre propre groupe Facebook
  • ou la création de votre propre forum avec WordPress.

Une communauté forte peut renforcer votre marque, vous aider à augmenter votre trafic et vos revenus. Elle vous aide également à créer un lien plus significatif avec vos lecteurs.

Création de votre propre groupe Facebook

Avec un groupe Facebook, il n’est pas nécessaire de s’occuper de l’aspect technique des choses, et vous bénéficierez de la capacité de Facebook à attirer davantage l’attention sur votre groupe. Mais, elle peut vous exposer aux rageurs et au bad buzz ?

L’inconvénient est que vous n’avez aucun contrôle sur le fonctionnement du groupe Facebook, ou si Facebook pouvait apporter un changement qui rendrait tout votre travail sans valeur (comme lorsqu’ils ont tué la portée organique).

Et lorsque vous augmentez le trafic vers votre groupe à partir de vos autres comptes sociaux ou de votre newsletter, vous envoyez ce trafic vers un site plein de distractions – ce qui a pour effet de diluer ce que vous essayez d’obtenir.

Personnellement, j’ai créé un groupe privé sur les utilisateurs français des thèmes Divi et Extras. Ce groupe compte plus de 3000 membres dont plus de 2000 particulièrement actifs et bienveillants. Mais, cela a pris 2 ans !

Comment faire revenir vos visiteurs sur votre site ? : créer un groupe Facebook actif

Créer votre propre forum en utilisant WordPress

Lorsque vous créez votre propre forum en utilisant une plateforme, les avantages et les inconvénients sont inversés.

Vous devez faire le tri entre les aspects techniques et vous ne bénéficierez pas de la capacité de Facebook à faire connaître votre groupe (il y a cependant d’autres moyens de le faire).

Le côté positif, c’est qu’il s’agit d’une plateforme sur laquelle vous avez le contrôle, vous pouvez la gérer comme vous le souhaitez et vous n’aurez pas à vous inquiéter que Facebook vous coupe l’herbe sous le pied.

Ici encore, si vous avez un site sous WordPress il existe plusieurs extensions gratuites pour créer et gérer votre propre forum. Un des plus utilisés et gratuits est bbPress.

Conclusion comment faire revenir vos visiteurs sur votre site internet ?

Nous avons examiné plusieurs façons d’optimiser votre site et de faire en sorte que vos visiteurs reviennent régulièrement vous consulter. Nous espérons donc que vous aurez un tas d’idées à mettre en œuvre. N’hésitez pas à commenter et partager vos bonnes (ou mauvaises) pratiques.

Note : cet article a été réalisé dans le cadre d’un cours sur l’utilisation de WordPress avec mes étudiants de BTS NDRC, à suivre leurs publications. L’objectif est de référencer chaque article sur la requête du titre en première page de Google.

A propos de l'auteur

Rodolphe Degandt

Conçu en plein mai 68, il en garde cet esprit de changement dans la bonne humeur. Ce digital boomer découvre l'informatique à 10 ans avec un ZX81 de 1ko ! Depuis, plus de 22 certifications obtenues pour rester connecté . Aujourd'hui, ce quincado accompagne des entreprises dans leur transformation digitale et forme des étudiants et des professionnels , toujours animé par la même passion. Avec l'arrivée des objets connectés et des enceintes vocales, (auteur du guide sur le casque VR Oculus Quest et du premier Guide Amazon Echo en français), il partage ses essais, découvertes et avis sur le blog Stylistme.com. Le seul moment où il se déconnecte totalement est lorsqu'il est sur son kayak entre Bougival et Nanterre.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous

Indiquez votre e-mail pour ne plus rater les nouveaux articles.(votre email n'est communiqué à personne d'autre)