Comment fabriquer un miroir connecté avec Google Assistant [Partie 3]

Comment fabriquer un miroir connecté avec Google Assistant [Partie 3]

Comment fabriquer un miroir connecté avec Google Assistant [Partie 3 Google Black Mirror]  par Rodolphe Degandt — Date de la dernière modification: 30 Mai 2019

 

Comment réaliser le cadre et intégration lumière enceinte

[Partie 3 – Projet Google Black Mirror]

Vous pouvez retrouver la liste du matériel et les prix dans la première partie de cette série dédiée à la création d’un miroir connecté à commande vocale (enfin c’est le projet). Si cela vous donne envie, mais que vous préférez en avoir un tout fait, regardez du côté du comparatif des miroirs connectés vendus en France.

Rappel des étapes du projet Google Black Mirror

  1. Liste du matériel, commande et réception
  2. Réalisation du miroir-écran
  3. La partie UX design : fabrication du cadre (en bois)
  4. Installation et connexion du matériel dans le cadre du miroir connecté
  5. Configuration du Raspberry Pi et Configuration de Google Assistant
  6. Création de l’interface du miroir connecté
  7. Tests, finitions et résultat

 

Partie 3 : Fabrication du cadre en bois et découpes

L’objectif est maintenant de réaliser la structure de mon miroir connecté pour intégrer l’écran LCD avec sa nouvelle surface miroir, 2 enceintes Bose, 3 ampoules à vis, le Raspberry pi 3, le Voice Hat et son bouton pour déclencher l’assistant vocal Google et le câblage. Le tout pouvant être posé ou accrocher au mur.

 

Les matériaux pour réaliser le cadre du miroir connecté

Si aux USA on trouve directement des structures en plastique avec l’écran intégré, mais pas la plaque miroir (voir le Pi-Top Ceed à 350 $), rien de comparable sur le vieux continent.

pi top ceed écran Raspberry pi

Note :  le Pi Top Ceed est en rupture de stock un peu partout. Il permet normalement de fabriquer un mini PC, un média center avec une Raspberry Pi pour vraiment pas cher. Contrairement au seul lien que j’ai mis, le prix devrait être de 160 $. Vous pourriez donc choisir cette option comme base écran+ cadre (il faudra ajouter le miroir sans tain devant).

Pour ma part, je décide de concevoir mon cadre sur-mesure et de le réaliser en sapin (bois assez tendre pour être sculpter au cutter de ma main d’artiste).

fabriquer cadre miroir connecté matériel

Achat en grande surface spécialisée de bricolage du matériel pour réaliser le cadre sur mesure :

  1. Planches en sapin pour faire la structure (largeur 9,4, épaisseur 2,2)
  2. Planches en sapin pour faire le cadre (largeur 9,8 cm, épaisseur 0,5 – mais plus épais aurait été mieux)
  3. 3 douilles en plastique noir à visser
  4. Scie cloche,
  5. petites équerres en fer pour renforcer la structure
  6. Vis et cloud
  7. Boite de dérivation
  8. Acheté après, un tube de pâte à bois pour corriger mes erreurs 😉

En complément, perceuse, marteau, tournevis, scie à angle et ciseaux à bois.

 

La maquette du miroir connecté

maquette miroir connecté

 

Réalisation de la structure

Un rectangle bien robuste pour y placer l’écran LCD et laisser un espace en dessous pour placer les éléments électroniques ainsi que les enceintes.

J’ai simplement vissé les 5 pièces de la structure, suffisamment pour que les têtes des vis ne dépassent pas.

structure cadre miroir connecté

Une petite précision, j’ai également découpé une petite encoche dans la partie basse du cadre au milieu pour accéder de face à l’interrupteur on/off de l’écran.

Ajout de l’éclairage : 3 ampoules à vis

Une fois la base construite, j’ai fait un habillage comme un cadre de tableau, mais très large pour y placer mes accessoires complémentaires. S’agissant d’un miroir, j’ai ajouté 3 ampoules sur la partie haute.

ampoule intégrée miroir connecté

J’ai simplement découpé à la scie cloche les 3 emplacements pour les douilles dans la partie A (extérieur à la structure), que j’ai ensuite vissées et raccordées ensemble en un seul faisceau électrique avec un interrupteur. Il sera ainsi possible de mettre des ampoules classiques ou des ampoules connectées.

ampoules miroir connecté

 

Intégration des 2 enceintes dans la structure et le cadre

Comme la carte Voice Hat est équipée d’un amplificateur avec 2 sorties enceintes stéréo, j’ai recyclé 2 haut-parleurs Bose que j’’avais pour remplacer l’enceinte fournie avec le Voice Hat. Vous pouvez acheter 2 haut parleurs passifs autour de 10  € adapré pour le Raspeberry Pu, (ou gardez la petite enceinte fournie avec le Google AIY Voice Kit).

enceintes pour raspberry pi

J’ai découpé la structure de 2 trous ronds avec la scie cloche. Un tout petit peu plus petit que le diamètre des enceintes, et creuser au cutter le coté caché pour qu’elles viennent s’encaster à ras (technique artisanale).

découpe pour enceinte miroir connecté

J’ai également découpé le cadre d’habillage pour y intégrer les grilles de protection. J’ai repris les grilles de mes enceintes que j’ai aplaties et découpées à la pince.

intégration enceinte miroir connecté

Je place l’ensemble sans visser ou coller, puisque la partie-cadre vient naturellement bloquer les enceintes en sandwich.

À l’arrière je remets les mousses en sorte de coton pour bien les caler et éviter les vibrations. Et je récupère les connecteurs que je vis sur la structure (voir la face arrière dans le résultat).

 

Résultat final du cadre de mon miroir connecté (avant peinture)

La face avant avec le cadre intégrant les 3 douilles et les 2 enceintes.

cadre miroir connecté face avant

La partie arrière renforcée avec une planche pour bloquer l’écran et des équerres, ainsi que la préparation des connexions des enceintes (récupérées aussi sur mes haut-parleurs Bose).

Après cela, j’ai mis un peu de pâte à bois pour combler mes erreurs dans la découpe des angles du cadre. Petit ponçage, reste à peindre… en noir (projet black mirror oblige).

 

Mission 3 accomplie
(dégâts limités : une coupure au pouce lors des découpes au cutter, je pense qu’une ponceuse triangle aurait été une bonne idée ou une défonceuse, mais je sais pas trop comment ça marche et surtout j’en ai pas)

 

Ne manquez pas les prochains articles

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

 

 

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée .

Comment fabriquer un miroir connecté avec Google Assistant [Partie 3] was last modified: by

A propos de l'auteur

Rodolphe

Conçu en plein mai 68, il en garde cet esprit de changement dans la bonne humeur. Ce digital boomer découvre l'informatique à 10 ans avec un ZX81 de 1ko ! Depuis, plus de 22 certifications obtenues pour rester connecté . Aujourd'hui, ce quincado accompagne des entreprises dans leur transformation digitale et forme des étudiants et des professionnels , toujours animé par la même passion. Avec l'arrivée des objets connectés et des enceintes vocales (auteur du Guide Amazon Echo ), il partage ses essais, découvertes et avis sur le blog Stylistme.com. Le seul moment où il se déconnecte totalement est lorsqu'il est sur son kayak entre Bougival et Nanterre.

10 commentaires

  1. Botasai

    Bonjour, plus d’updates depuis plusieurs mois, le projet est-il abandonné? Allez-vous utiliser MagicMirror2 et présenter la configuration des modules?
    Dans la lecture de votre partie 1, votre utilisation du miroir est vraiment similaire à ce que j’aimerai faire avec. Je regarde plusieurs guide, et bien que j’en ai trouvé un très bien pour la partie programmation (le montage du miroir en soit ne m’effraie absolument pas), l’utilisation qu’en fond leurs créateurs n’est pas totalement semblable à la mienne (je n’ai pas trouvé de dossier en français avec des enceintes intégré ni d’assistance vocale, uniquement en EN).
    Je précise que je n’y connais absolument rien en raspberry ni en programmation.

    Répondre
    • Rodolphe

      Bonsoir… c’est prêt reste à rédiger l’article pour les NON programmeur (comme moi)

      Répondre
  2. Botasai

    Parfait, j’ai vraiment hâte de pouvoir lire cela afin de pouvoir finaliser également le mien.

    Répondre
  3. Botasai

    Génial, j’ai hâte de pouvoir lire cela afin de pouvoir également terminer le mien.

    Répondre
  4. Wassmer

    Bonjour
    Botasai à raison on trouve peu d’article en français pour la réalisation de Magic Mirror .
    Mais en faisant quelque recherche sur le net et grâce au traducteur en ligne on peut se debrouiller .
    C’est pour cela que j’attend votre prochaine article avec impatience on découvre toujours de nouvelles astuces .
    Le forum Magic Mirror est très utile et les gens sont très disponibles .
    @+

    Répondre
    • Rodolphe

      Merci, clairement faut que je rédige l’article, je vois que vous me mettez une gentille pression. je m’y colle la semaine prochaine 😉

      Répondre
  5. pakal

    très bon tuto bien expliquer, j’attends la suite avec impatience pour commencer le mien

    Répondre
  6. newggg

    Merci pour la partie 1 et 2 , pour moi le cadre est fait, le plexi avec film sans tain aussi…. le début de la programmation est lancée mais je m’y perd un peu, forcement à la recherche de tuto en Français… hâte de lire la suite pour la partie assistant vocal

    Répondre
    • Rodolphe

      Merci, la pression continue… le miroir est fini, j’ai pris toutes mes notes, je l’ai même redémonté pour une nouvelle idée (ma fille n’a pas validé le fait de le mettre dans sa salle de bain)…

      Répondre
  7. Arnaud

    Bonjour,
    Avez vous eu le temps de travailler sur les étapes suivantes ?
    Hâte de voir les autres parties.

    Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

BONS PLANS

Assistants vocaux

Abonnez-vous

Indiquez votre e-mail pour ne plus rater les nouveaux articles.(votre email n'est communiqué à personne d'autre)

Rejoignez les 3 073 autres abonnés

Suivez nous

    Articles les plus lus

    %d blogueurs aiment cette page :

    Rapport de faute d’orthographe

    Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :