L’Ethereum de la blockchain 2.0 offre des possibilités supérieurs au Bitcoin, tour d’horizon de ses principaux jetons ERC.

 

Ethereum tout comprendre sur les jetons de la Blockchain 2.0

L’Ethereum la blockchain 2.0 préféré du Metaverse

L’Ethereum est actuellement la solution la plus populaire pour les dApps ainsi que le  Metaverse. Ainsi, on va retrouver des Ethereum dans les principales plateforme du Metaverse :

  • Axie Infinity (AXS) avec la  crypto-monnaie ERC-20 native. Capitalisation boursière de plus de 4 milliards de dollars !
  • Decentraland (MANA)
  • The Sandbox (SAND), pour moi le Metaverse le plus avancé actuellement, qui utilise le SAND basé aussi sur l’ERC-20
  • UFO Gaming (UFO).
  • Alien Worlds (TLM), l’un des jeux NFT les plus populaires du marché.

Cependant, d’autres Metaverse lancés récemment optent pour leur propre système, avec des croissances spectaculaires (peut-être éphémères) :

  •  ClassicDoge (XDOGE), jeton BEP-20 
  • Gamesta (GSG), jeton GSG
  • Bit Hotel (BTH), jeto BTH
The Sandbox alpha 2

The Sandbox ouvrira bientôt son Metaverse en alpha 2

C’est quoi l’Ethereum Blockchain 2.0?

L’Ethereum a été lancé mi 2015 par Vitalik Buterin, un informaticien dé géni russo-canadien. Déjà passionné par l’univers de la cryto, dès 2013 il voulait améliorer le Bitcoin.  Ainsi, comme le Bitcoin, il s’agit d’une crypto monnaie, mais aussi de NFT, qui possède sa propre blockchain. Agé de 28 ans, Vitalik Buterin détiendrait  333 500 Ether (ETH) et serait le plus jeune milliardaire de l’industrie des cryptomonnaies.

La blockchain est une sorte de répertoire infalsifiable regroupant toutes les transactions. Ce registre ne peut disparaître car il est supporté par des milliers d’ordinateurs (appelés mineur) qui vont valider les transactions. Chaque mineur du réseau possède une copie intégrale du registre.

Cependant, l’Ethereum apporte des innovations par rapport à la blockchain Bitcoin qui stocke seulement les transactions (fonctions de crypto monnaie et NFT)

  • Pas besoin de transfert de fond (ETH) pour écrire des transactions.
  • Permet d‘exécuter des applications ou DApps  pour applications décentralisées.
  • Ou de réaliser des smart contracts.
Vitalik Buterin concepteur Ethereum (ETH)

Vitalik Buterin concepteur Ethereum (ETH)

Pourquoi avoir différents jetons (Tokens) ERC pour l’Ethereum

La blockchain Ethereum a gagné en popularité grâce à sa nature programmable, qui permet la construction d’applications décentralisées, de contrats intelligents (smart contracts), de jetons non fongibles (NFT) et de crypto-monnaies.

Ceux qui cherchent à mieux comprendre la plateforme auront sans doute rencontré des termes tels que ERC-223 et ERC-777 et se demanderont à quoi ils font référence. En termes simples, il s’agit de normes communautaires qui ont été officiellement adoptées par la blockchain et qui permettent aux développeurs de créer des jetons interopérables dont le comportement est prévisible.

Avec ce guide, vous éviterez de confondre les ERC-20 avec les ERC-721.

Cours Ethereum évolution 5 ans

Cours Ethereum évolution sur 5 ans

Pourquoi avoir des normes différentes pour les jetons ?

La liste des choses qui peuvent être accomplies sur une blockchain ne cesse de s’allonger. Cependant, si elle était laissée à elle-même, chaque nouvelle innovation devrait être reconstruite à partir de zéro. Les normes de jetons sont là pour garantir que les bases sont déjà posées et pour assurer la compatibilité entre les jetons de la même norme et les contrats intelligents qui les émettent.

Ainsi, lorsqu’un nouveau jeton est émis, il reste compatible avec les échanges décentralisés existants.

Le préfixe ERC signifie “Ethereum Request for Comments” et fait référence aux normes et conventions au niveau des applications. Les normes relatives aux jetons ne sont qu’un type parmi plus de 20 normes finalisées contenues dans cette catégorie, et beaucoup d’autres sont en cours de révision ou de rédaction. Outre les jetons, elles couvrent tout, des portefeuilles aux contrats intelligents.

Examinons de plus près certaines des normes relatives aux jetons pour voir en quoi elles diffèrent les unes des autres.

ERC-20

Proposée pour la première fois en 2015, la norme ERC-20 est peut-être la plus importante, une compréhension de base sur laquelle reposent les jetons fongibles (interchangeables) sur le réseau Ethereum – qu’il s’agisse de monnaies virtuelles, de jetons de vote ou de tout ce qui se trouve entre les deux. Les jetons ERC-20 les plus populaires sont Chainlink ($LINK) et Tether ($USDT).

La norme contient une liste de règles dictant des choses comme l’offre totale de jetons, la façon dont les jetons peuvent être transférés et la façon dont les transactions sont approuvées. Les six fonctions de code obligatoires de la norme sont : totalSupply, balanceOf, transfer, transferFrom, approve et allowance.

Ensemble, elles constituent une interface standard pour permettre tous les aspects de l’envoi et de la réception de jetons ERC-20. Mais la norme présente quelques problèmes, notamment l’existence d’un bogue dans la fonction de transfert qui permet de transférer des jetons vers un compte incompatible et de les détruire au cours du processus.

  • l’ERC-20 est certainement le plus connu et le plus répandu, car il a été très utilisé pour les levées de fonds de type ICO.

ERC20 chiffres clés

ERC-223

Cela a encouragé le développement de nouveaux standards tels que l’ERC-223, qui a la capacité d’afficher les erreurs et d’annuler les transactions défectueuses. Une nouvelle fonction est incluse dans la norme, tokenFallback, qui garantit que les jetons ne peuvent être envoyés qu’à des contrats intelligents dotés de la fonctionnalité appropriée. S’ils ne le sont pas, seuls les frais de gas sont gaspillés.

A noter que toutes les fonctions et caractéristiques des jetons ERC-20 fonctionnent avec les tokens/smart contracts ERC-223.

  • Consommation réduite du gas lors des transferts en comparaison avec les tokens ERC-20.

ERC-721

Les deux normes de jetons précédents concernent les jetons fongibles, mais ERC-721 est l’interface standard pour les jetons non fongibles. Cela signifie que les jetons sont non interchangeables et donc uniques. Ils sont généralement utilisés pour prouver la propriété d’un actif numérique particulier. Cette technologie est à l’origine du boom des séries de PFP telles que CryptoKitties.

La norme permet aux contrats intelligents d’émettre des jetons qui ont des valeurs différentes de celles des autres jetons émis par le même contrat intelligent. Ainsi, les NFT ont une variable tokenId qui les rend uniques. Les applications Web 3 sont capables de lire cette variable et de la convertir en une sortie unique, comme la combinaison d’accessoires sur un personnage ou un siège spécifique pour un événement physique.

  • Tockens utilisés dans la blockchain CryptoKitties, pour créer des chats virtuels. Parfaitement adapté pour la gestion de licences logiciel ou de l’art de manière digitale.

ERC-777

ERC-777 est une autre norme de jeton fongible qui améliore l’ERC-20. Au lieu de corriger des bogues comme l’ERC-223, l’ERC-777 étend la fonctionnalité des jetons avec de nouvelles caractéristiques. Elle a été conçue pour faciliter les transferts de jetons, en permettant aux développeurs de savoir si un contrat intelligent peut recevoir des jetons avant de les envoyer, par exemple. La norme offre également plus de contrôle aux utilisateurs en leur permettant d’établir une liste noire ou blanche d’adresses, tout en étant rétrocompatible avec la norme ERC-20.

  • Tocken ERC 777 ajoute une white list qui permet de spécifier à un smart contract une liste de contrats avec lesquels il peut réaliser des transferts en toute sécurité.

ERC-1155

Enfin, la norme ERC-1155 se distingue par le fait qu’elle peut contenir des actifs fongibles et non fongibles, ce qui permet à un contrat intelligent de traiter une combinaison de types de jetons tels que ERC-20 et ERC-721. L’idée derrière cette norme est de simplifier les transactions impliquant les deux types de jetons tout en corrigeant les problèmes liés aux normes ERC-20 et ERC-721. Cela signifie des transactions plus efficaces et le regroupement des transactions pour réduire les frais de gaz.

 

Toutes ces normes sont issues des propositions d’amélioration d’Ethereum, qui peuvent être créées par n’importe qui.

Mais, elles oivent recueillir le soutien de la communauté avant d’être adoptées. Si vous avez des idées pour la prochaine génération de normes de jetons Ethereum, vous pouvez participez sur le siteeips.ethereum.org.

 

 

Recevez les dernières nouvelles sur la cryptomonnaie et le Metaverse par e-mail

Indiquez-nous votre e-mail pour ne plus rater les nouveaux articles.
Votre e-mail n’est communiqué à personne d’autre !