Sélectionner une page

Lynx R1 MR nouveau casque de réalité virtuelle et réalité augmenté

Lynx R1 MR nouveau casque de réalité virtuelle et réalité augmenté

Lynx R1 MR la nouvelle version plus légère et compacte du casque de réalité mixte (virtuelle et augmenté).

Lynx R1 MR nouveau casque de réalité virtuelle et réalité augmenté

Prix : 1500 €   Lynx AR (France)

Lynx, la start-up française, vient d’annoncer la mise à jour de son casque autonome Lynx R1 en réalité mixte. C’est à dire qu’il peut être utilisé à la fois pour la réalité virtuelle (immersion dans un monde entièrement virtuel) et la réalité augmentée (objet virtuel ajouté sur vue réelle). Mieux, le casque adopte une conception beaucoup plus compact que les casques VR actuels, avec un élargissement de la vision périphérique en AR.

Un design plus compact, plus léger et confortable

Lorsque la société a présenté le casque au début de l’année, elle a déclaré que sa conception compacte était due en grande partie aux nouvelles optiques “ légères ” qui non seulement réduisent la distance entre les objectifs et l’écran, mais aussi “ cachent ” et suivent l’appareil photo directement au centre de l’objectif.

Depuis, pandémie oblige, la production a été impossible, l’équipe a donc profité de ce temps pour redessiner son appareil et lui apporter quelques belles améliorations. Son nouveau look me fait un peu penser à un masque de ski.

Ainsi, le Lynx R1 vient de révéler une évolution du design de son casque MR avec un double objectif double (atteint) :

  • Rendre l’ensemble plus compact et plus léger à porter,
  • mais aussi réussir à élargir le champ de vision périphérique pour une utilisation plus naturelle en réalité augmentée.

La diminution de la taille du R1 est obtenue en grande partie en rendant les quatre caméras du casque plus fines, et en déplaçant des composants sur la partie arrière du casque. Une conception que j’avais imaginée pour l’Oculus Quest 2. Ceci a un autre avantage, les masses sont mieux réparties entre avant et arrière. Ainsi, on peut porter le casque de manière prolongée grâce au confort accru. Le tout étant aussi mieux aéré et devrait réduire la chaleur ressentie.

Lynx MR casque réalité mixte léger

De plus, ayant testé plusieurs casques VR et de nombreux kits de sangles (voir mon test du kit idéal pour Oculus Quest), le choix d’une mousse arrière et d’une autre au niveau du front est excellent. Cela permet de garder l’appareil stable même en pratique e-sport. De plus la molette arrière permet de le régler facilement suivant la taille de cotre tête. Un atout qui lui sera utile face aux lunettes de réalité virtuelle qui mise évidemment sur un système très léger et agréable à porter (Focals North racheté par Google ou Apple Glass).

Un concept modulable pour s’adapter à l’utilisation

Le R1 est équipé d’un cache facial pour empêcher la lumière de pénétrer lorsqu’il est utilisé pour la réalité virtuelle. Pour un usage en AR, cet élément peut être retiré, ce qui offre immédiatement une vue sur le monde réel dans le champs de vision périphérique.

Selon Lynx, la géométrie du module frontal a été spécialement conçue pour maximiser la vision périphérique de l’utilisateur dans le monde réel en réduisant au minimum l’écart entre l’écran du casque et la vision périphérique de l’utilisateur.

Lynx R1 casque réalité augmenté

L’effort sur la vision périphérique pour la réalité augmentée

Pour la RA, le R1 utilise une vue dite “ passthrough ”, c’est-à-dire que les caméras du caque vous projettent l’image de votre environnement réel. Alors que les casques ou lunettes AR optent en général pour une vite “see through” (comme l’HoloLens 2 de Microsoft) où vous voyez directement le monde réel à travers une verre, sur lequel se projette les éléments virtuels.

Pour moi, Lynx n’a évidemment pas d’autres choix que le “ passthrough ” pour réaliser un casque de réalité mixte.

Cependant, les lunettes (ou casques) de réalité augmentée (ou virtuelle comme sur le Quest) qui utilisent un affichage passthrough offre un champ de vision limité par l’écran et on une image reproduite qui est moins bonne que la vue humaine directe. Les critères importants sont donc la résolution proposée et le champ de vision. L’astuce du R1 est que lorsque vous retirez le cache VR pour une utilisation en AR vous voyez à 90° l’image recrée et de chaque côté vous accédez à la vue réelle. Une bonne solution immersive.

Fiche technique et performances du Lynx R1

Le Lynx utilise le nouveau chipset Snapdragon XR-2 de Qualcomm. C’est une variante du Snapdragon 865 qui est environ deux fois plus puissante que le Snapdragon 835 de l’Oculus Quest. La résolution est équivalente à une image 4K (3200 x 1600 pixels).

Le casque utilise deux panneaux LCD 1600×1600 fonctionnant à 90 Hz LCD qui offre une meilleure netteté que le PenTile OLED, mais avec des couleurs moins riches. Les lentilles sont des “ prismes catadioptriques quadruples à forme libre ” uniques avec un champ de vision circulaire à 90°.

Il y a quatre caméras extérieures. Deux caméras noir et blanc qui assurent le suivi de la position, et deux caméras couleur pour l’affichage passthrough et les tâches de vision par ordinateur telles que la cartographie de l’occlusion et le suivi des mains, y compris la reconnaissance des gestes.

À l’intérieur du casque se trouvent deux caméras IR pour le suivi des yeux. Le casque est également équipé de deux haut-parleurs stéréo et de deux microphones.

Fiche technique

Écran

  • Champ de vision à 90 degrés (circulaire)
  • Résolution de 1 600 × 1 600 px par affichage LCD par œil
  • Taux de rafraîchissement à 90 Hz
  • Ajustement physique de l’écart pupillaire
  • 2 caméras noir et blanc
  • 2 caméras couleur RGB HD

Logiciel et connexion

  • Qualcomm Snapdragon XR2 (avec Android 10 Unity 3D)
  • 6 Go de RAM (LPDDR5)
  • 128 Go de stockage
  • Espace carte micro SD
  • Prise mini jack pour brancher votre propre casque audio
  • Recharge par prise USB-C
  • Wifi 6, Bluetooth 5 et Module 5G (option)

Fonctionnalités

  • Suivi des yeux (IR)
  • Suivi des mains (pas de contrôleur)
  • Accéléromètre, gyroscope, magnétomètre
  • Compatible avec les futurs contrôleurs 3DOF et 6DOF
  • Casque autonome avec 2 à 3 heures d’autonomie sur batterie intégrée

lynx r1 caractéristiques

Prix et date de sortie du Lynx MR

Depuis le début de l’année, Lynx a ouvert les précommandes et s’attendait à expédier les premières unités cet été. Les précommandes se poursuivent, mais la société affirme que la pandémie de coronavirus a retardé ses plans, mais a également laissé le temps de revoir la conception du casque. La société prévoit donc maintenant que le Lynx-R1 entrera en production en septembre et que les premières unités seront expédiées dans fin septembre. Un gage de sérieux, car les premières livraisons étaient initialement prévues en août (fabrication à Taiwan).

Le prix est en rapport avec ses capacités et son design avancé, il est vendu 1500 euros. Ce qui est plus cher que le HTC Vive Pro, ou 3 Oculus Quest. Mais, un excellent tarif pour ses performances (le prix d’un iPhone).

Premier Avis Lynx R1 (avant test)

Premier Avis Lynx R1 casque de réalité mixte autonome
  • 9.2/10
    Design - 9.2/10
  • 8.5/10
    Qualité audio - 8.5/10
  • 8.5/10
    Qualité vidéo - 8.5/10
  • 10/10
    Connectivité - 10/10
  • 7/10
    Autonomie - 7/10
  • 7.5/10
    Rapport Qualité/Prix - 7.5/10
8.5/10

Premier avis Lynx R1

Un casque de réalité mixte français particulièrement bien conçu et innovant (lentille optique électronique, Snapdragon XR2, carte micro SD, définition 4K, son stéréo, suivi des yeux) qui se destine en priorité à des usages professionnels (industrie, santé). Un tarif bien placé sur le marché B2B (un iPhone), à part le Pico Neo 2 Eye deux fois moins chères, mais uniquement en VR.

Dommage, ses qualités en feraient un excellent appareil grand public VR en lui ajoutant des contrôleurs et une compatibilité avec les jeux et applications PCVR, avec en plus l’accès à la réalité augmentée.

Pour

  • Casque mixte AR et VR
  • Performances globales (résolution équivalente 4K, 90°
  • Autonomie 3 heures sans fil
  • 2 haut-parleurs stéréo et 2 micros
  • Connexion Wifi, Bluetooth et 5G
  • Ergonomie bien pensée avec répartition des charges
  • Mémoire 128 Go + extension avec carte micro SD

Contre

  • Prix
  • Pas de contrôleur pour des interactions avancées
  • Applications disponibles inconnues.

Stan Larroque Lynx casque AR VR

J’apprécie cette belle innovation française, mais je reste très réservé sans connaitre les utilisations réelles que nous pourrons exploiter avec. Pourquoi cibler un marché de niche avec un casque MR offrant autant de potentiel, à suivre donc les partenariats avec les studios de création.

Article complémentaire : comparatif sur les casques VR

A propos de l'auteur

Rodolphe Degandt

Conçu en plein mai 68, il en garde cet esprit de changement dans la bonne humeur. Ce digital boomer découvre l'informatique à 10 ans avec un ZX81 de 1ko ! Depuis, plus de 22 certifications obtenues pour rester connecté . Aujourd'hui, ce quincado accompagne des entreprises dans leur transformation digitale et forme des étudiants et des professionnels , toujours animé par la même passion. Avec l'arrivée des objets connectés et des enceintes vocales, (auteur du guide sur le casque VR Oculus Quest et du premier Guide Amazon Echo en français), il partage ses essais, découvertes et avis sur le blog Stylistme.com. Le seul moment où il se déconnecte totalement est lorsqu'il est sur son kayak entre Bougival et Nanterre.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous

Indiquez votre e-mail pour ne plus rater les nouveaux articles.(votre email n'est communiqué à personne d'autre)

Guide Stylistme

Guide Oculus Quest français

Centre de préférences de confidentialité

Nécessaire

Servent au bon fonctionnement du CMS utilisé pour afficher le site.

PHPSESSID, SERVERID585

Analytics

Servent à obtenir des données statistiques.

ga, gat, gid, gat_gtag
ga, gat, gid, gat_gtag

Autres

Ils servent au bon fonctionnant des extensions du Site.

WOF, gdpr